L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 3,2.1901

Seite: 221
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Artikel: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1901/0252
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
AOUT 1901

chez i'ingénieur ou le technicien en certains autres.
Quand on aura analysé cela, quand on sera
maître des principes, on possédera une base pour
étabiir un enseignement d'r^/Ar7/y^ 7'77<7M.s'/7*?'<?//<?, et
non d'a^/ /77<*/?/x/7*/<?/, et pour organiser des
/77<7??s/7*/<?/x tout court. En attendant, considérons
une institution teiie que le Musée GaHiéra comme
destinée au bien des artistes eux-mêmes et ne )ui
ménageons pas nos sympathies à ce titre; souhai-
tons seuiement qu'ehe perfectionne un mécanisme
conçu dans ce but, notamment en excluant pius sé-
vèrement du musée les choses qui !e déparent et
Hniraient par en é!oigner les vrais artistes. Préci-
sément parce que le nouveau rô!e socia! de !'ar-
tiste est encore mal déûni à cette heure, sa situa-
tion matérieHe est en généra! inférieure à ce que
vaut !a nob!e et difficüe tâche par iaqueüe i! coo-
père au bien commun. En recherchant un moyen
de !ui faciiiter la vente de ses œuvres, !a ViHe de
Paris a fait acte, non de bienveiHance , mais de
justice. Nous devons tous !'en iouer et faire crëdit
aux hommes distingués qu'eüe a chargés derempür
ses desseins des que!ques mois nécessaires pour
que l'expérience perfectionne ce que !eur activité
vient d'ëbaucher. J.

y 'EXPosrriON iNTERNATiONALE d'art dëcoratif mo-
! derne à Turin en 1902 sera certainement une
très importante et briüante manifestation.
La souscription pubüque au capita! de l'Expo-
sition avait, !e 1^** juillet dernier, déjà atteint !a
somme de 670,000 francs. Les adhésions d'expo-
sants arrivent de tous !es pays et piusieurs États
Hgureront avec une exposition spécia!e. La
construction des édifices de l'Exposition, d'après
!es p!ans ingénieusement conçus par l'architecte
R. D'Aronco, est déjà commencée.
CetteExposition, de même que ceüe des beaux-
arts en 1898 à Turin, sera Hoccasion d'une bri!-
!ante série de fêtes dont on s'occupe dès à présent
d'arrêter !e programme.
Le Ministère des Finances d'itaüe a autorisé !es
bureaux de !a douane à permettre !'importation
temporaire des objets adressés à !'Exposition.
Ces dispositions, jointes aux grandes réductions
accordées par !es Compagnies de chemins de fer
et de navigation sur !e prix des transports de
marchandises et sur ce!ui des biüets des voyageurs,
détermineront sans nu! doute une grande afHuence
d'exposants d'abord, puis de visiteurs, et par
contre-coup, i'achat d'un grand nombre des objets
exposés.
Ainsi qu'on !'a vu par le résumé du règlement
de i'Exposition publié dans notre dernier numéro,
!es emplacements sont concëdés aux exposants
gratuitement. Le dé!ai pour ies déclarations de
participation, Hxé d'abord au 3i juiüet, est pro-
rogé jusqu'au 3i août.

^E MÊME QUE LES ANNÉES PRÉCÉDENTES, noUS
F invitons nos lecteurs parisiens qui voudront
passer une agréab!e journëe à visiter !'ex-
position régiona!e des beaux-arts de H//77/07? ox/Zs-
//yMg g/ /z7/(?7*^//*^ <7?? rrm/0/1 i/r en Seine-
et-Marne La petite viHe de Lagny est un but de
promenade déiicieux, et ces expositions, orga-
nisées par notre coüaborateur et ami A!bert
Thornas et M. Batio, trésorier de !'association,
joignent à !eur intérêt artistique une saveur
champêtre, !eur donnant un caractère propre, très
différent de ce!ui des expositions de chefs-lieux de
province.

-!—^ XPOSITIONS OUVERTES OU PROCHAINES à Paris,
en province et à l'étranger.
Exposition des ^7*/x ^^//(/Mc^^/o Z77co/*(7-
//on /As/^, organisée par !a Société Indus-
trieüe de Rouen, du 6 juiHet à septembre. — Soc/^/g
^ ÆnA ^p/^, à VersaiHes, du 7 juiüet au
22 septembre. — Av/'0.s'///o7? m/r/*no7or/o/c r/c.s
ZT?u!M.x-.4r/.s, à Bou!ogne-sur-Mer, du 19 juiüet au
5 septembre. — So<r/<?7<? Hn/^c/^/Mo/s^ <7^ ^dr/s, à
Valenciennes, du 21 septembre au i5 octobre. —
Exposition des Z?^oM.x-y4r/.s ^/ r/g /'yf^/ Z77co/*a/?j7 à
Langres, du 8 août au 8 septembre. — 3" Exposi-
tion de H/Tn/orz Ap//.s//yoc A Z////x<7/^ r/^ 000/00
<7g du i5 aoùt au 8 septembre.
/Ayo^L/oo //Lcpoo/mrm/c <7e.s /7cooA-Hp/.s, à Ve-
nise, du 22 avri! au 3i octobre. — Æx/'OsRMO i??/^7*-
no/Zooo/g ^ G/o-scow, ouverte actueüement. —
Su/oo /0/07/00/ </<?^ 7?roo/x-^4o/x, à Anvers, du 10 aoùt
au 6 octobre. — JT" Av/'os///oo //yrroo//ooo/<? ?/<?.s
AoA <7/coo<7///s o/o</eP7/^s, à lurin, davri! à no-
vembre 1902.

LiVRES NOUVEAUX
r r'^RAITÉ D'ARCIIITECTURE, TOME V (esthétique,
! composition et décoration), par L. Cioquet,
architecte, ingénieur honoraire des ponts et
chaussées, professeur à HUniversité de Gand.
(Paris et Liège, Ch. Béranger, successeur de
Baudry et C'", édit.)
Voici un ouvrage considérab!e et appe!é à tenir
une grande p!ace. La Httérature de !'architecture
ne se compose, à part !e D/<?//o7?Ma/7*^ de VioHet-
le-Duc, que d'un petit nombre de traités qui ne
sont guère que des énumérations de règies empi-
riques, et d'une fou!e detravauxd'importance très
diverse, traitant chacun d'un point pius ou moins
intéressant. I! n'existe pas d'ouvrage d'ensembte,
étab!issant !es principes de la composition archi-
tecturaie en se basant sur une doctrine. Ce n'est
que dans ies cours oraux que Hon peut puiser !es
connaissances directrices sans !esque!!es l'art de
i'architecte ne s'éiève pas au-dessus de !a routine.
M. Cloquet a voulu comb!er cette grande !acune.
La tâche était ardue ; i! l'à remplie avec une hau-

321
loading ...