L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 3,2.1901

Seite: 223
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1901/0256
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
N°36

SEPTEMBRE 1901

L'ART DÉCORAT!F

QUELQUES PE1NTRES
[DÉAL1STES FRANÇAtS.
((îe corps humain ne hnit pas par des lignes.
(( j_, En ceia les sculpteurs peuvent mieux
(( approcher la vérité que nous autres: 1a nature
((comporte une suite de rondeurs qui s'envelop-
(( pent les unes les autres. II n'y a pas de lignes
(( dans 1a nature où tout est piein, c'est en mode-
(dant qu'on dessine, c'est-à-dire qu'on détache
(des choses du milieu oü elles sont; 1a distribu-
(( tion du jour donne seule l'apparence au corps.
(( J'ai répandu sur les contours un nuage de
(( demi-teintes blondes et chaudes qui fait que
« l'on ne saurait précisément poser 1e doigt sur
(( la place oü ies contours se rencontrent avec
(( les fonds. De près ce travail semble cotonneux
(( et sans précision, mais à deux pas tout se raf-
(( fermit, s'arrête et se détache: 1e corps tourne,
(( on sent l'air circuler tout autour. Peut-être ne
((faudrait-il pas dessiner un seul trait, mais atta-
(( quer une hgure par 1e milieu en s'attachant
((d'abord aux saillies les plus éclairées, pour
((passer ensuite aux portions les plus sombres.
(( N'est-ce pas ainsi que procède 1e soleil?))
Ces paroles n'enclosent-ehes pas toute 1a
déhnition de l'impressionnisme, de l'art de Rodin,
de Besnard et de Carrière? Sont-elles dues à
l'un de nos critiques, à Roger Marx ou à Gus-
tave Geffroy? Elles sont d'PIonoré de Balzac et
sont dites par 1e vieux peintre Frenhofer dans
1e MC077MM, en i832. Divinatoires
de toute une ëpoque d'art, j'ai tenu à les trans-
crire. Pour beaucoup elles seront une surprise
— et 1a nouvelle tout entière présage étrange-
ment l'ÆMvr^ d'Émile Zola en racontant 1e
martyre d'un impressionniste absolu. II y a là,
exprimé avec une netteté parfaite, le désir
contemporain: suppression delaligne, élément
abstrait et prédominance de la couleur, élément
de sensibilitë pure. En pleine période néo-
grecque, dans le triomphe de David et d'Ingres,
au moment oü Delacroix bafoué cherchait péni-
blement 1a théorie des couleurs complémen-
taires et de 1a fragmentation des tons dans les

ombres, se souvenant de Watteauetprésageant
Monet, Balzac s'est trouvé formuler 1e credo
des peintres proprement dits, de ceux qui consi-
dèrent leur art comme 1a recherche exclusive
des beaux tons et des belles surfaces, synthéti-
sées d'après les élèments delanature, enfaisant
chanter l'âme de 1a couleur et en faisant de ce
chant le sujet essentiel de tout tableau. (( Un
tableau est 1e développement logique de la lu-
mière)), dit souventEugène Carrière, pourtant
distinct de l'impressionnisme par sa recherche
intense du sentiment, du mystère et du frisson
psychologique. Les artistes que je me propose
d'étudier ici sont aussi des peintres, mais ils
se font de ieur art une idèe différente. Tous ont
commencé par appliquer les procèdès du moder-
nisme, mais graduellement, se préoccupant du
problème del'idéologie en peinture, ils sont arri-
vés à rendre à 1a ligne son importance plénière,
en la considérant comme l'élèment permanent
de leur art et 1a couleur comme l'expression de
l'instantanéité. Enclins au symbolisme littéraire


- ' ' . . -'.-S^ÉËsi
ARMAND POINT PORTRAIT

223

26
loading ...