L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 3,2.1901

Seite: 247
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1901/0286
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
SËPTEMBRE L901


THÉODORE LAMBERT
Foy, Camille Gueyton; Robert Nau, Rivaud,
Bonny : chacun selon son rêve, cultivant la Hore
ou la faune, substituée aux insignihances coû-
teuses de jadis...
L'architecture manquait à la symphonie;
mais voici les bijoux de Théodore Lambert,

pomme de pin. Plus de hgures, enhn, ni de
symboies! Des lignes, descouleurs muettes, des
notes grises, oü 1a patine de l'or s'harmonise
avec 1a perle et l'opale. C'est un point de vue.
Le mat l'emporte sur 1e bruni. Le paysage
même qui dëroule ses nuées sur 1a plaque est


THÊODORE LAMBERT


architecte. Bijoux d'architecte, en effet, et très
remarquables en leur genre, ces arabesques et
ces frisures, ces hligranes et ces courbes, ces
enroulements savants qui, de loin, au premier
abord, semblentrevenir à la géométrie du décor
abstrait, sans contact avec 1a nature, à force de
1a heur ou 1a plante, 1e gui familial ou 1a

discret. Et, de l'ensemble concis des spirales et
des entrelacs, des rinceaux, des volutes et des
oves, se dégagent trente-quatre objets de pa-
rure et de coiffure, broches, bagues, peignes et
tours de cou, hnement repercés, repoussés et
ciselés, qui ne désavouent point 1a collaboration
de M. Paul Templier.


THÉODORE LAMBERT (TempHer éd.)
247

29
loading ...