L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 4,1.1901/​1902

Seite: 9
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1901_1902/0021
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
OCTOBRE 1901


GEORGES POUQUET BROCHE (CRABE)
je n'ai jamais senti aussi nettement ie vide et
i'absurdité des épithètes appiiquëes aux diffé-
rentes formes de i'art qu'en me servant moi-
même de ce mot élastique et inexpressif :
772orfg7'72g, dont on use aujourd'hui à tout propos
et principalement hors de propos.
Jamais, du reste, ce mot ne fut employé
plus improprement que dans l'acception géné-
rique à lui attribuée par le snobisme contempo-
rain. On a pu baptiser les styles du XV11I" siècle,
leur donner le nom du souverain régnant à
l'heure où ils florissaient : les mots Louis XV,
Louis XVI, Empire, ont une signification en
art; iis correspondent à des périodes, à des
phases de réalisation ; ils étiquètent, ils classent
une époque, s'ils ne la définissent. Mais avec
le mot 772orfg7*72g il en va tout autrement, surtout
si on essaie de l'adapter à l'essor actuel de nos
industries d'art; ce mot a un sens à la fois trop
large et trop restreint pour convenir à désigner
des productions et des tendances aussi nom-
breuses et aussi variées que celles qui commen-
cent à triompher aujourd'hui.
En d'autres termes, on a pu caractériser
d'un mot, avec exactitude, des périodes où la
production artistique tout entière était gouver-
née par 2272g façon de voir, par 2272 idéal; mais il
n'est ni rationnel, ni possible d'en agir de même
avec une évolution née, au contraire, de l'affran-
chissement et de la liberté de ifoMx les idéals, de
l'étude de Aw/gs les sensations et de l'essor de
^oM/gx les ambitions.
C'est la caractéristique de l'art de ce temps
que d'être complexe en ses manifestations. On
ne saurait lui en faire un reproche sans encourir

le risque de passer pour un esprit rétrograde
ou timoré. Les artistes d'aujourd'hui (et il con-
vient de les en louer) ne cherchent pas 72072-
fgo22/ s'ils cherchaient du nouveau, iis pour-
raient s'allier, se réunir, partir d'un même prin-
cipe et réaliser des œuvres ayant entre elles
assez de points de contact pour adopter une
dénomination générale. Mais ce n'est pas /g
72072?7g<322, c'est A? vgW/g* qu'ils cherchent. Or,
qu'est-ce que la vérité, en art, sinon la Beauté?
Chacun la rêve donc suivant son idéal, va à sa
recherche par le chemin où il juge pouvoir la
rencontrer, et l'interprète avec le sentiment
doux, noble, enthousiaste, généreux ou calme
qu'elle lui inspire.
L'évolution actuelle est un véritable dé-
chaînement d'individualités, et elle est ce qu'elle
devait être à un tournant de l'histoire, où les
hommes se pouvant à peine discipliner, il est
devenu singulièrement plus difficile encore de
discipliner les idées. La preuve, c'est que l'opi-
nion a vainement réclamé un style moderne de
tous les groupements traditionnels qui ont sur-
vécu jusqu'ici Le style moderne, le style
unique, le style synthétique qui eût caractérisé
notre temps n'a pas été créé parce que les es-
prits ne trouvaient plus la possibilité de s'unir
et de produire suivant une méthode générale.
A sa place ont germé les styles individuels qui
multiplieront et vulgariseront les formes de
l'art.


GEORGES FOUQ.UET BROCHE (COQ.U1LEAGE)

S
loading ...