L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 4,2.1902

Seite: 36
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1902/0048
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DECORATIF



fantaisie qu'on pourrait appeier «les bibe-
iots usueis )>. Ce n'est pas là que le cuir a
pu révéler toutes ses ressources, et c'est par
là, au contraire, qu'il pourrait péricliter en-
core, comme périclitent toutes les modes.
Ces choses dites, il faut reconnaitre,
néanmoins, que les dernières années ont vu
naître quelques applications
plus larges du cuir artis-
tique. MM. Grasset, FDD
Aubert, Tony Selmersheim,
ont donné des dessins de
tentures murales. Le meuble
a été orné sobrement de cuir
par MM. Belville, Serrurier,
Bénédictus, par M'"- Fanty-
Lescure, etc. Un autre ar-
tiste remarquablement doué,
M. Clément Mère, faisait
récemment entrer le cuir
dans la décoration du sanc-
tuaire. Il y a eu bien d'autres
exemples encore, et je n'en
cite quelques-uns qu'en vue
d'indiquer la variété des
orientations chez chaque ar-
tiste, suivant son tempéra-
ment. Il y aurait de longues
considérations à formuler,
en outre, sur les procédés
par lesquels de vrais déco-
rateurs, possédant parfaite-
ment la technique du cuir,
arrivent à mettre en de tels
travaux autant de personna-
lité que dans une peinture
ou dans un dessin ordinaire.
Quelles différences , par
exemple, entre des œuvres
de MM. Bénédictus, Prouvé

une originalité nerveuse, précise, et riche
d'accent ; l'autre sertit dans un souple et vi-
goureux repoussé des couleurs dérobées au
plumage somptueux de quelque oiseau des
des; le troisième donne un modelé doux à
des profils pensifs que la magie des patines
rehausse ensuite de coloris curieux et pleins

et Clément Mère ! L'un in-
cise et découpe la peau avec

M'"° RENÉ SERGENT

COUSSIN, MAROQUIN PYROGRAVÉ
loading ...