L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 4,2.1902

Seite: 77
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1902/0093
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
MAI 1902


de lambris ou de panneaux ; des couches de
couleurs plus intelligemment choisies ; et
souvent même, un encadrement de boiserie
venant diviser une pièce pour tirer plus
heureusement parti d'une poutre malencon-
treuse ou dissimuler un désagréable change-
ment de niveau du plafond : autant de
moyens simples, n'enta-
mant pas la construc-
tion, et qui réussis-
sent à transfigurer plus
qu'on ne pourrait croire
la conformation dis-
gracieuse des apparte-
ments. Notons enfin,
dans le plan général
adopté pour la recon-
stitution de cette de-
meure, les panneaux
de toile ou de papier
décorés, le plus souvent
au pochoir selon la
méthode de M. Serru-
rier que nous avons
récemment examinée,
parfois même par la
peinture à la colle, et
établissant ainsi de
larges surfaces de dé-
coration originale: les
murs s'animent ainsi
bien vite, se colorent
et s'égaient; autour de
la vie se poursuit un
décor plus chaud et
plus cordial, ramenant
dans le cercle journa-
lier des images svm-
pathiques de la nature.
Ce charme anima-
teur, dirons-nous, qui
fait d'un cadre, indiffé-
rent ailleurs et étran-
ger véritablement à
ceux qui y vivent, l'ac-
compagnement joyeux,
le repos des yeux et
la satisfaction de l'es-
prit des hôtes qui sont
appelés à s'y retrouver
sans cesse, nul à coup
sûr ne le possède à un
plus haut degré que M.
Serrurier. Il est loisible

de rechercher de préférence des formes de mo-
biliers inspirées moins complètement par la
recherche de la ligne pure, dans un besoin
de simplicité saine et presque de rusticité;
mais nul ne peut échapper à la séduction
des harmonies poursuivies par M. Serrurier
avec un sens extrêmement subtil, — non seu-


.-m

BUREAU

10
loading ...