L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 4,2.1902

Seite: 164
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1902/0188
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DÉCORATIF


corps enchevêtrés. A/orért/ par M. Canivet
est d'un blond modelé. Les LLiAuz-x de A.
d'Houdain sont bien disposés et l'LLz/AL de
M. Edouard Mérite est une chasse au cerf

A. BARTHOLOMË
pleine d'entrain et d'inattendu. M. Fernand
David a mis beaucoup de couleur dans son
177'0/0777'xA et M. Champeil a fort idylli-
quement traité son T/v'nA/tzpy A Ae.
Sur une jolie phrase de Théocrite,
Demagnez a édifié une aimable LAzz-ce zLA-
7770777-. Une jeune nymphe mi-devêtue glisse

une main sous le jet de la source et approche
ses lèvres avides : « Par pitié pour ceux qui
ont soif, Eros, fais couler cette source du
rocher, x Le Az'erre de M. Loiseau-Rousseau
ne manque pas d'habileté.
M. Vermare dans le A/70770
A A éAtAe fait contraster
avec un Rhône musclé et
impétueux une Saône re-
posée et languissante qui
lui tend les bras. AI. Gasq
nous offre un AzAe nie
Dzûuze très éveillé et d'un
fier élan, figure frémis-
sante, aux seins de vierge,
à la chevelure dénouée
aux vents des forêts.
Le L?z<y/b7z de M. Jean
Carlus est d'une juste
coloration obtenue par
l'équilibre raisonné des
masses, par l'exactitude
du modelé et par un en-
semble sans morcelle-
ments et sans trous. La
décoration monumentale
de AI. Récipon destinée
au Panthéon, Lu Launz'/A,
Lu Lof, est largement
établie, avec une science
sûre. AI. Gustave Michel
fait preuve d'une concep-
tion robuste dans Lu
Lo7i7?e A'g uVg*ug*6U7zf uL
A AALAe.
Voici de M. Miguel
Blay, dans un capricieux
arrangement d'étoffes, un
buste de femme, accoudée
le menton dans la paume
gauche et le bras droit
horizontalement posé.
Une légère songerie flotte
sur le visage sympathique.
Cinq fillettes sont grou-
pées dans le marbre par
AI. Hippolyte Lefebvre. Ce
sont de Lezzizoy uizezqgAx. La vie s'est concen-
trée dans leurs mains prudentes et leurs
oreilles sont à l'affût continu des sons qui
les renseignent sur le monde visible. Le tout
est très bien composé et la lumière en est
intéressante. Les deux bas-reliefs L'TzzA777776
et L'Lf71767- commandés à M. Constant Roux

FRAGMENT D'UN TOMBEAU

16q
loading ...