L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 4,2.1902

Seite: 351
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1902/0391
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
NOVEMBRE 1902

En sculpture : Houdon, Carpeaux, Rodin,
Carriès, Fix-Masseau, Schnegg, Toussaint, M'P
Claudel, Desbois, Bafher, Bourdelle, A. Char-
pentier, V. Rousseau, Rosso, Hoetger, Vigeland.

l\Tous TROUVONS dans la R/zo^o-AevMe une
) ^ série d'articles sur un procédé nouveau de
développement, capable d'intéresser les
nombreux amateurs qui s'exercent à cet art
charmant; —- car c'est un art, nous le savons
après des exhibitions récentes et des livres
compétents.
Il s'agit du développement /e?z?, qui permet à
l'opérateur de... zze 7*zezz yhhre et de laisser la
plaque se développer toute seule, pendant que
l'on va à ses affaires, à ses plaisirs, ou même
tout bonnement se coucher!
On nous saura gré, nous n'en doutons pas, de
signaler ce perfectionnement, comme nous le
pourrions faire de tout procédé technique propre
à intéresser les artistes.

y y NE EXPOSITION de photographies de monu-
} ments et d'objets d'art religieux modernes
est organisée par T/ze Arc/zRec^Mrzzf Leaguze
o/*CVeii'-yo7*A*. Cette exposition, qui aura d'abord
lieu à New-York, circulera ensuite dans dix-huit
autres villes des Etats-Unis.
La Société de Z/Tr; .Szicré, dont nous avons
annoncé la création et qui a pour président
M. Luc-Olivier Merson, prévient les artistes
qu'elle se met à leur disposition pour expédier
à New-York les photographies sur carton de
celles de leurs oeuvres qu'il leur conviendrait
d'envoyer.
Cette exposition circulaire n'occasionnera pas
de frais aux artistes.

T Es PROJETS D'ENSEIGNES, qui devaient faire
[ l'objet d'une exposition prochaine, n'ont
guère produit de résultats, et l'exposition
n'aura pas lieu. Décidément, comme il fallait
s'y attendre, l'enseigne a fait son temps. Un
essai fait sur les quais, à la devanture d'une
boutique de libraire, se borne à s'inspirer des
anciens types. Aujourd'hui, c'est la déclaration
électrique, s'allumant comme une traînée de
poudre au faite des maisons, qui doit servir la
gloire industrielle. Il ne faut jamais tenter de
remonter les courants.
Le tout est de voir le parti que l'art peut tirer
des moeurs actuelles.

^N SIGNALE de Bretagne, dit la C/z7*ozz;'^ne
! < Zey Ar/x, une nouvelle menace d'acte de
vandalisme. Le service des Ponts et Chaus-
sées des Côtes-du-Nord a avisé la municipalité
de Perros-Guirec d'avoir à faire enlever à bref
délai l'oratoire de Saint-Kirech, construit sur un
rocher appartenant au Domaine. Cet oratoire,
qui rappelle les sanctuaires antiques, est antérieur
à la période romane.
La Commission des Monuments historiques
laissera-t-elle détruire cette curieuse chapelle ?
Et les pouvoirs divers arriveront-ils à se coor-
donner entre eux, de manière que les uns ne
fassent pas disparaître ce que les autres sont
chargés de protéger.

A u MusÉE DE CouNY, M. Saglio, conser-
vateur, fait actuellement aménager, dans la
partie du Musée dite Thermes de Julien,
une nouvelle salle destinée à recevoir des sculp-
tures et bois gravés anciens.
L'encombrement du musée avait obligé le
conservateur à placer ces dernières œuvres dans
une resserre spéciale, où le public n'était pas
admis à les visiter.
L'installation prochaine de ces bois et sculp-
tures de style primitif procurera aux amateurs
le plaisir d'admirer de fort belles œuvres et de
connaître la partie des Thermes de Julien qui
n'avait pas été restaurée.
Ajoutons que l'on s'occupe de faire restaurer
actuellement l'antique toiture du pavillon de la
chapelle, côté nord, dont l'état était lamentable.

Y E MusÉE Du LouvRE vient de s'enrichir de
! curieux fragments de céramique italienne
du XV" et du XVI" siècle. Ils proviennent
des fouilles exécutées à Eaenza, par M. Argnani.
Plusieurs de ces morceaux présentent une
valeur d'art remarquable, et certains fonds de
coupes, notamment, décorés de personnages vus
de profil, proviennent de pièces qui compteraient,
si elles étaient intactes, parmi les plus belles
qui soient parvenues jusqu'à nous. De plus, ils
offrent, pour l'histoire de la céramique italienne,
une grande importance.

* u MusÉE Du LUXEMBOURG vient de prendre
place une œuvre de M. Rodin: Z.zz Tezz^ée
(une tète de Bretonne émergeant d'un bloc
de marbre), qui figura à l'exposition des œuvres
du maître en iqoo.
loading ...