L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 5,1.1903

Seite: 57
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1903/0076
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
A TRAVERS LES EXPOSITIONS



DE MARTILLY

moderne inspire aussi M. Mangeant. M. de
Martiilv nous a montré cette année un joli
manche d'ombrelle et une plaque de ceinture
originale.
On trouvera encore, parmi les illus-
trations de cet article, une des meilleures
œuvres récentes de M. Spicer-Simson, un
buste où sont réunies toutes les qualités
pénétrantes et pondérées à la fois de ce bon
artiste ; à la Société Moderne des Beaux-
Arts, où se trouvait ce buste, M. Spicer-
Simson avait envoyé aussi des travaux en
cuir d'une facture toute nouvelle, laissant à
la matière son charme et sa souplesse, tout
en en tirant un parti décoratif excellent.
Nous aurons sans doute l'occasion de re-
venir bientôt sur ce procédé particulier. Le
même artiste avait encore, à M T/znzze, un
joli buste d'enfant, expressif et hn, et des
ex-libris d'une curieuse originalité déco-
rative.
A M Tùwze aussi, des étoffes et des
dentelles de M. Prouvé et de M. Courteix,
des grès de Bigot, des vitraux de M.
Waldraff,. des orfèvreries de Giot, des cuirs
de Clément Mère et des émaux de Feuillàtre,
à côté de maintes œuvres excellentes de
MM. Dampt, Bourdelle, Scbeidecker, Block,
etc... qu'il serait trop long de décrire, et
dont on trouvera du reste ici plusieurs
reproductions.
Remarquons en passant que le Salon
des Etrennes d'Art de M T/zzzzze était cette
année très en progrès comme composition
et comme arrangement. Il en a été récom-

FEUtLLATRE

pensé, nous dit-on, par un beau succès.
Cela démontre que le public — le grand
public — a déjà compris l'in-
térêt qu'il y a pour lui à visiter
ces expositions de hn d'année
par besoin, en admettant qu'il
néglige les autres par insou-
ciance. Au contact de ces jolies
choses personnelles, où de-
meure un reflet de l'àme et de
la pensée de l'artiste qui les
conçut, l'acheteur s'habituera
à réfléchir, à comparer. Il n'ac-
ceptera plus aussi facilement
les banalités froides et sans
idéal du commerce. Il exigera,
pour son argent, un peu de
grâce et d'esprit, un peu de
beauté avec chaque objet.
Il trouvera des étrenncs
Agrzz/e pltis éloquentes et découvrira


h
loading ...