L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 5,1.1903

Seite: 95
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1903/0117
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
PAPIERS PEINTS



qui nous ont R plus satis-
fait, et si la coloration en est
quelquefois contestable, du
moins la composition et les
dessins sont-ils presque tou-
jours faits avec science et
très souvent avec goût.
Des fleurs et des feuilles
de grande chicorée sont jo-
liment groupées en haut
d'un papier gris. Les heurs
sont en deux nuances bleu
clair, les feuilles sont en
gris et en vert d'eau. Bien
que le nombre de tons soit
restreint, il pourrait peut-
être encore être diminué et
l'effet reposant de la tapis-
serie y gagnerait à notre
avis. Le dessin est simple,
bien compris et bien exécuté;
la composition, malgré les
conventions inévitables de
l'arrangement, a su rester
franche.
Sur fond ivoire, la chute
de roses d'un seul ton vieux
rose avec feuillage en gris
bleuté présente, et comme
couleur, et comme composi-
tion, un ensemble trèsagréa-

LOVATELLI-COLOMBO

SAUVAGE (Dessin de A. de Courcelles)


ble à l'œil. Peut-être souhaiterions-nous
pourtant le dessin des roses un peu moins
hou et un peu plus personnel.
Ces qualités, nous les trouvons dans le
papier spécialement fait pour escalier ; il
est en quatre tons mauves. Les feuilles
et les branches sont d'un mauve un peu
plus foncé que le fond, tandis que les heurs
sont d'un mauve extrêmement clair se rap-
prochant du blanc avec un léger rehet rose.
Le tout est d'un aspect très délicat et très
distingué, presque trop délicat pour un
escalier; ce motif et ces nuances seraient
plutôt à leur place dans un boudoir.
Les dessinateurs de la maison Sauvage
savent d'une façon générale très bien traiter
la heur et en dégager les lignes décoratives
sans lui enlever sa personnalité. Nous avons
vu des hortensias bien venus sur un fond
blanc bleuté, des clématites un peu trop
stylisées peut-être et avec un feuillage en
trois tons trop bariolé, des capucines couleur
de feu très bien comprises jetant tout leur

p5
loading ...