L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 5,1.1903

Seite: 164
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1903/0191
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DECORATIF


rêves, si i'on veut, mais des rêves puisés
dans les réalités mêmes de la nature et de
la vie, voilà la substance dont se nour-
rissent les œuvres fortes et durables.
L'œuvre qui s'abstrairait de la nature
pour ne poursuivre que des chimères ris-

HENRI MARTIN
querait fort, malgré le talent de métier et
l'ingéniosité de penseur qu'elle pourrait ren-
fermer, de n'ètre qu'une œuvre artificielle,
accessible seulement à quelques-uns. Quel-
ques grands exemples pourraient être cités.
Quel peintre a remué des visions plus

tumultueuses, agité sous le front de ses per-
sonnages des songes plus mystérieux que
Michel-Ange, au plafond de la Sixtine?
Mais quel est l'art qui nous donne en même
temps une impression plus intense et plus
poignante d'humanité? C'est que de véri-
tables pensées se dé-
couvrent dans le jeu
des muscles boule-
versant CM visages
anxieux ; c'est que
la douleur, l'an-
goisse de l'inconnu,
la méditation, l'allé-
gresse de la force
se déchiffrent dans
des attitudes stricte-
ment expressives,
qui sont comme le
signe abréviatif de
mut un sentiment,
la pose instinctive
à laquelle se plie
le corps possédé
par une pensée, par
un état d'àme déter-
minés.
De même que
l'on peut fixer tout
un alphabet des
mouvements du vi-
sage, de même tou-
tes les lignes du
corps, dans l'infinie
variété des attitudes
droitesouinfiéchies,
pourraient être cata-
loguées et définies
par une nuance
d'expression psycho-
logique. De cette
subtile et sûre étude,
l'art dramatique et
les arts figurés reti-
reraient à la fois des
moyens singulière-
ment forts et émou-
vants. LM maîtres
les plus éprouvés de l'art ne manquent pas,
d'ailleurs, de poursuivre cette analyse des
mouvements expressifs.
Il n'v a qu'une réalité, celle que l'on
observe soi-même autour de soi ; et c'est
elle qui a toujours nourri les œuvres d'art.

Ceindre décorative pour /e Capùo/c de 7"oi/ioM^e
loading ...