L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 5,2.1903

Seite: 69
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1903a/0087
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
LE MUSÉE VICTOR HUGO


VICTOR HUGO


simples noies de voyage prises pour
son agrément ou en vue d'une docu-
mentation pour un travail futur et sou-
vent expédiées avec ses lettres à sa
femme ou à ses amis.
On sait qu'au commencement du
XIX^ siècle les admirables monuments
du moven âge étaient tout à fait mécon-
nus. C'est Victor Hugo et à sa suite
tous les romantiques qui en signalèrent
la beauté pittoresque et réclamèrent à
la fois pour eux l'admiration et le res-
pect. La nomination de la Commission
des Monuments historiques est l'œuvre
de Victor Hugo, qui mit dix ans pour
arriver à un résultat dû en grande par-
tie à la publication de iVo^re-Du?7te nV
JM/Vx et au bruit fait autour du livre.
Et lorsque le Conseil municipal décida
— le pourrait-on croire aujourd'hui? -
de faire abattre la tour Saint-Jacques,
ce fut encore Victor Hugo qui provoqua
un mouvement d'indignation et la sauva.
« Vous voulez démolir la tour Saint-
Jacques, s'écriait-il en apostrophant les
édiles d'alors, quand vous devriez la
mettre sous une chasse ! H
En même temps qu'il avait entre-
pris cette campagne de défense de l'art
médiéval, Victor Hugo voyagea à tra-
vers les vieilles provinces françaises et
à travers la Suisse et la Belgique, cro- vicTOR HUGO


Æ<2C/?<37*<2c/l
loading ...