L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 6,1.1904

Seite: 50
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1904/0076
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DÉCORATIF

que de tout petits moyens, très discrets, des
rapports qui s'ébauchent, qui se cherchent
mais comme tout ceia s'effectue naturelle-
ment, par une poussée instinctive des esprits;
on ne peut guère douter du résultat.

étendant de plus en plus le cercle de ses
créations, présente cette fois un ensemble
de meubles auxquels il ne manque, pour
être de bons meubles, ni l'élégance des
lignes, ni la grâce sobre et l'agrément du


E.BELViLLE

de <3 77z<3 77ge7*

L'Exposition de K la Poignée " offre un
ensemble de créations émanant de tempéra-
ments et d'idéals très dissemblables, mais
en même temps un ensemble harmonieux,
où le goût ne risque pas de s'égarer ; aussi
bien, est-ce une exposition très visitée, et où
la critique elle-même a toujours quelque
chose à apprendre sur l'évolution des artistes
qui se réunissent là.
C'est ainsi que M. Eugène Belville,

décor. Il y a beaucoup d'esprit dans les créa-
tions de M. Belville, et aussi de l'imagi-
tion, du charme ; les meubles de sa chambre
à coucher sont de jolis meubles, pour les-
quels, en pur artiste, il n'a voulu employer
que de belles matières : l'acajou ciré et le
frêne de Hongrie. Le tapis de la chambre,
le décor de piano, avec sa belle draperie
de velours décoré au pochoir, et sa tablette
garnie de cuir repoussé, ont la même

5o
loading ...