L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 6,1.1904

Seite: 117
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1904/0153
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
«LES ARTS RÉUNIS»



J'ai men-
tionné plus
haut le nom
de M. Georges
Berges, comme
un nouveau-
venu aux ArA
AémzA; son
oeuvre pleine
de chaleur et
de mouvement
a certainement
été très remar-
quée dans ce
milieu paisi-
ble, où les
peintres de fi-
gures ont été
jusqu'ici en
minorité. J'a-
joute que M.
Berges, artiste
vibrant et dont
lapersonnalité
est en plein
essor, ne pou-
vait trouver un cadre plus favorable à sa mise
en valeur. La pièce capitale de son exposition
a été cette première année un portrait de

M"" G. LECKEUX

M"" G. LECREUX

Ae/Are poar « .Sùùm EraaçoA ù'A&sLc o
femme en robe de satin blanc, oeuvre qui
serait tout à fait remarquable si un peu plus
de souplesse s'ajoutait au brio avec lequel elle
a été enlevée.
Des impres-
sions d'Es-
pagne (Aoz'r aie
AazzzA Jgazz,
Lo/u, Jarahoz.?
afeAeU/A, etc.)
annoncent les
mêmes quali-
tés d'exécution
brillante, qua-
lités qui se
traduiront vite
en puissance
lorsque l'ob-
servation sera
un peu moins
superficielle.
Elle est
suraiguë, au
contraire, l'ob-
servation, chez
M. André De-
vambez, dont
Ae/ùme l'œuvre ap-
loading ...