L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 6,1.1904

Seite: 122
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1904/0160
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DECORATIF

dans une certaine mesure? Certes non. Pré-
voir ce que deviendra l'œuvre peinte et la
préparer en conséquence, savoir que l'on
n'assistera pas tout de suite à la réalisation
de ce que l'on a voulu, qu'on laisse de
l'ouvrage au temps, cela rentre pour l'artiste
dans la science de son métier. Car si le

nouveau de la qualité des moyens qu'ils
peuvent employer et de l'avenir de leur
œuvre.
Chez Louis Braquaval, il y a un rapport
étroit entre la solidité de la matière et ia
consistance des sujets qu'il traite. On peut
dire de lui qu'il est le peintre des vieilles



temps peut ou détruire ou compléter l'œuvre,
il importe de savoir les matières colorantes
à éviter, celles qu'il faut choisir, les procé-
dés d'exécution à employer.
L'apprentissage de presque tous les pein-
tres anciens, aussi bien dans les écoles du
Nord qu'en Italie, commençait par une étude
des couleurs chimiques, de leur préparation,
de leurs mélanges, de leurs effets. A cette
étude nous devons attribuer les heureux ré-
sultats de la majorité de !a peinture ancienne;
ce n'est pas trop de voir un certain nombre
des artistes d'aujourd'hui se préoccuper de

pierres ou des terres fortes. Il ne recherche
point d'impressions nuageuses, de silhouettes
flottantes, d'estompements de lumières, ou
de curiosités d'atmosphères, où la forme de-
vient elle-même vapeur. La notation de plein
air est d'une absolue justesse, sans aucune
sécheresse, avec des rapports de valeurs et
de plans qui révèlent un œil de peintre de
premier ordre. Mais l'artiste choisit de pré-
férence un climat qui lui est très familier,
qui n'a ni la lumière vibrante du Midi où
les contours se rongent, ni celle d'Italie ou
d'Orient où la pureté de l'air donne à

t 22
loading ...