L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 6,2.1904

Seite: 40
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1904a/0058
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DECORATIF


HENRI GILLET
et que la même artiste a su aborder avec
goût et mesure.
Eu orfèvrerie, M"" Hanna Hoffmann
apporte une conception assez voisine des
précédentes, par l'entente vigoureuse et large
du décor qui caractérise son légumier en

cuivre argenté et sur-
tout son bol en argent.
M. Léon-John Wasley
a exposé un pichet en
étain qui montre le
même amour de la
forme solide et de l'as-
pect simple. Plus tra-
ditionnelles, mais sans
doute plus françaises
aussi, les œuvres de
M. François Bocquet
sont bien supérieures
en tout cas comme
composition et comme
exécution. Ici, la sim-
plicité comporte plus
de recherche, mais
aussi plus de grâce.
M. Bocquet n'est pas
ennemi du détail, ni
même du détail pré-
cieux, mais il sait le
faire parler, le faire
sourire. Ses œuvres
A'mjA de sont incontestablement
(Exécutée par C.rniHe frères) ^ p^S Complètes,
et leur belle tenue artistique honore l'or-
fèvrerie contemporaine. Le même artiste
a composé en outre quelques bagues en
or et en argent repoussé, d'un fort beau
travail.
ÉMILE SEDEYN
loading ...