L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 6,2.1904

Seite: 196
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1904a/0237
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DECORATIF


mettent en tête de dessiner des meubles, et
même nombre d'ébénistes de métier, qui
découpent dans ie bois des courbes extrava-
gantes, comme ils feraient dans du métai,
puis les assemblent au petit bonheur, se
souciant peu de savoir si ie moindre choc
ne va pas tout briser, ou le moindre resser-
rement du bois tout déformer. Quiconque,
au contraire, a ies bonnes habitudes d'esprit
d'un architecte ne perdra jamais de vue que

ie bois est une matière à fibres longitudi-
nales sensiblement parallèles ; aussi les lignes
droites prédominent-elles dans les meubles
qui nous occupent.
Un meuble architectural, c'est encore,
au seul point de vue maintenant de la ligne
et de la masse, un meuble bien composé,
qui constitue un tout organique, de propor-
tions harmonieuses, où ies pleins et les
vides sont distribués avec justesse, les vo-
lumes bien équilibrés même dans un parti
d'asymétrie; où il y a un rythme enfin,
comme dans toute chose belle. L'impor-
tance extrême de la pondération dans l'ameu-
blement n'est pas à démontrer; que l'on se
rappelle seulement l'impression qu'on a re-
çue de tant de meubles incohérents, boi-
teux, formés de la soudure monstrueuse
d'éléments disparates, parmi lesquels ce doit
être un supplice continu de vivre, et qui
sont pour bien des gens le fin du fin de
l'« Art nouveau a !
Mais ce qu'il y a de plus important
peut-être pour l'artiste qui conçoit dans un
sentiment architectural la décoration de nos
demeures, c'est de donner au mobilier le


196

G. SERRURIER
loading ...