L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 8,2.1906

Seite: 230
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1906/0265
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DÉCORATIF

La commission d'organisation fournit
ie soi parqueté, recouvert d'un tapis rouge,
avec R sacramentel: «AHez, la fête durera
quinze jours, jusqu'à la Noël, soyez prêts.))
Elle fournit de plus un règlement pour la
garniture, l'habillage de ces )) stands)), spé-
cifiant les alignements, la hauteur iimite des

pénurie d'énergie électrique interdit presque
complètement, avons-nous écrit déjà, les
lampes à arc. Ces énormes globes laiteux
en veilteuse sont navrants. Leur obscurité
fut préférable pour le mieux d'autrui.
Après la lecture de ce document, il reste
ceci, et c'est à peu près tout :


SERRURIER
motifs ornementaux, des clôtures, l'usage
possible des sources de luminaire (avec le
tarif), la défense de vélum ou de toiture,
de bureau fermé, et en principe de tout ce
qui peut nuire au voisin. Les surfaces per-
mettaient les architectures à un ou deux pi-
liers, le pylône, la potence, le té, ou l'arche
ouverte. Ne blâmons pas ces lois établissant
sur les diverses catégories une unité de dé-
coration, car il en découle l'harmonie incon-
testable de cette foire de l'automobile. La

L'exposant a droit d'étaler sa raison so-
ciale sur une pancarte dont la hauteur ne
doit pas excéder i^âo, et dont le sommet
extrême ne dépassera pas 6 mètres du sol.
Les architectes, ferronniers, charpen-
tiers, de France, d'Italie, d'Allemagne, tra-
vaillèrent sur ce thème modeste, tâchèrent
d'enclore leurs conceptions entre ces murs
sévères, en les conformant également au
programme serré du commerçant, lequel
s'exprimait ainsi : « Le terrain coûte cher,

2 co
loading ...