L' art français: revue artistique hebdomadaire — 5.1891-1892 (Nr. 210-261)

Seite: ge
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_francais1891-1892/0251
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
DÉCEMBRE 1891

NUMÉRO EXCEPTIONX1 IL

« l'Art français »

NOËL

D’APRÈS RUBENS

Après avoir guidé les Mages ■dans ce lieu,

Ou dirait que, lassée et désertant la nue,

'Vans rétable, à son tour, l’Etoile soit venue
‘De son rayonnement éclairer bEnfant-Dieu.

Cest ainsi qu’est nimbé de l’or d’un pâle feu
Le surhumain éclat de sa chair rose et nue,

Et qu’une ombre mystique, à la terre inconnue,
C\Cet, aux poutres du toit, un frisson de ciel bleu.

Toi qui portes celui que le monde révère.

Ignore le chemin de la crèche au calvaire,

O Vierge qui seras celle des sept douleurs!

Et, puisque la pitié de Dieu met sur ta voie,
Avant tes longs tour meut s, une rapide joie,

Souris au f.ls par qui tu verseras 'des pleurs!

ARMAND SILVESTRE

r Décembre 1091.
loading ...