L' art français: revue artistique hebdomadaire — 5.1891-1892 (Nr. 210-261)

Seite: iu
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_francais1891-1892/0319
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Cinquième année. — N° 249.

LE NUMÉRO : 25 CENTIMES

SAMEDI 30 JANVIER 1892

L'ART FRANÇAIS

Revue Artistique Hebdomadaire

Directeur littéraire : Directeurs artistiques:

FIRMIN JAVEL

Bureaux : 97 , rue Oberkampf, à Paris

SILVESTRE & Cie

ABONNEMENTS. —• Paris 8c Départements : un an, 12 francs; six mois, 7 francs. — Union Postale: un an, 1S francs; six mois, 8 francs.

CERCLE DE LA RUE BOISSY-D*ANGLAS

NOS ILLUSTRATIONS

Cercle de la rue Boissy-d’Anglas. — Por-
trait de M. de Ferry, par M. j.-J. Weerts. —
M. Weerts continue la très remarquable série de
ses petits portraits. Depluscnplus, il excelle a saisir
une expression, à fixer une nuance fugitive. Le
portrait de AL. de Ferry, homme de lettres, que
nous publions aujourd’hui et qui va figurer à
l’Exposition du Cercle de la rueBoissy-d’Anglas,
est un des plus saisissants qu’ait produits l’ar-
tiste, Le visage, éclairé par des yeux éclatants,
est merveilleux de vie et de vérité; la pose est à
la fois élégante et simple. Je ne parle pas des
mains; M. Weerts semble mettre une coquette-
rie à les faire parfaites et, contrairement à l’usage,
cette coquetterie est complètement justifiée.

Salon National. — Une conduite à la fron-
tière, par M, Castres. — Dans un paysage-triste,
vêtu de neige, sous un ciel gris, deux gendar-
mes escortent un bohémien pour l’expulser, la
roulotte suit. La scène est bien traitée, mais elle
pourrait être plus poignante encore, si M. Cas-
tres n’v avait adjoint ces détails quelque peu inu-
tiles qui lui donnent une couleur d’opéra-
comique.

Salon National. — A la raffinerie (la casse-
rie), par M. Rosset-Granger. —Voici une étude
très intéressante. C’est la vie prise sur le vif, la
vie ouvrière et industrielle, rude, mais non sans
grâce.

De toutes ces filles, dont quelques unes sont
jolies et bien tournées, se dégage un grand char-
me. Au reste, le milieu est intéressant, et puis,
la femme est femme partout, et quand l’entou-
rage est sans attrait, elle lui en prête.

Cypris, par M. G. Dubufe fils. — M, Dubufe
a su rajeunir le vieil épisode de la naissance de
Vénus en lui prêtant une forme curieuse et des
éclats de couleurs d’une heureuse hardiesse.

G. DE B.

L’EXPOSITION DE BLANC ET NOIR

Nous recevons le règlement de la cinquième
exposition internationale de Blanc et Noir qui
aura lieu du Ier avril au 15 juin au Palais des.
Arts Libéraux (Champ-de-Mars).
loading ...