L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 1.1883

Seite: 201
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1883/0228
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
PARIS : 33, avenue de l'Opéra. Paraissant tous les Samedis. BRUXELLES : A. N. Lebêoue et C'».

TURIN : Mattirolo Luigi, io, Via Po. Directeur et Rédacteur en chef : G. DARGENTY NEW-YORK : Brentano Brothers.

Paris et Dc'p. : Un an, 5 fr. — Sii mois, 2 fr. 50 on s'abonne sans frais dans tous les bureaux de poste Union postale : Un an, 8 fr. — Sii mois, 4 fr.

Notre figure reproduit un
véritable type de landier. Il est

EXPLICATION DES PLANCHES couronné du petit réchaud ou

corbeille en fer qui servait à
contenir la braise ou les cendres

smfËÊFWÇffîài chaudes. Il comporte en outre

Chenet en bronze. &y<^*-7&^ ^ ...

(Mf, .... ph i • les crocs qui servaient a supporter

Commencement du xvi" siècle. ^fag les broches pour la cuisson des

^Lias, 'MKr ' rôtis. Encore à l'heure actuelle,

« Les cheminées dans les ^|BHBHiB^ on rencontre dans les fermes du

habitations du moyen âge, dit bBÏ centre de la France des landiers

Viollet-le-Duc, étaient larges et r dont les paysans se servent

hautes. Généralement un homme J^ÊMll^^W^^^kk comme ils s'en servaient il y a

pouvait y entrer debout sans se I i £ f'L* \$' ts plusieurs siècles. Le musée de

baisser, et dix ou douze per- ^'^J^^^S^^^SÊ' i| Cluny possède huit landiers du

autour de l'àtre. Il fallait à l'in- « Au xvic siècle, dit M. René

térieur de ces cheminées de forts ^gBffiP^SMBS^-'-'''"' • ' Ménard, les grandes tiges qui,

chenets de fer, désignés alors ^^^^tmmIBMBbBI^MT sur 'e devant des landiers, s'éle-

sous le nom de landiers, pour >ÉBfiïfP* vaient verticalement pour empê-

supporter les bûches énormes que ^Biv . chéries bûches de rouler sur le

l'on jetait sur le foyer et les em- pavé, commencent à disparaître,

pêcher de rouler dans l'apparte- jgjgjaF et on voit le véritable chenet où

ment. Les premiers étaient assez »»p|É|iM l'ancienne tige est remplacée par

compliqués comme forme, car .^BBBs^^ une boule de métal, sur laquelle

ils étaient destinés à plusieurs é&/<* '^'^^^O^^ilvXJl on peut poser le pied pour se

usages. Leur lige était munie de ^^^SÊÊlÈiÊÊÊtÊÊÊKSÊÊÊÊiS^^^ chauffer. Cette boule ne pouvait

supports ou crochets pour rece- i '^^^Or^!!tSS^^SBSv*^%k manquer d'être décorée ; elle se
voir les broches, et leur tête j&Lsï' 1 '^bBhHHBB^F'*- %3k • chargea de bas-reliefs et se trans-

s'épanouissait en forme de 'petit ^f^SSÊIÊBE^l^^B^^^ÊÊÊÊÊÊ torma quelquefois en élégantes

réchaud pour préparer quelques >jn\<J^^Sa^^^^/^^SUSÊ^^9isrS. '""-^gjg^É figurines, comme on le voit sur

mets, comme nos cases de four- <^S^fàf-{- > . ^feifffifTH les beaux chenets de bronze dont

neaux, ou pour maintenir les ^^fï^ -.-~r!w!r.'^^m^teS^ Hflffllnl Jean de Bologne a donné les

plats chauds. Dans les cuisines, JMÈp éÊÈSÈlr^1^^^^ ilifflHl dessins. Comme toujours, les plus

l'usage des fourneaux divisés en MÊg/l^^^^^^-^^^-^^^^BÊm -^R^^k Vfflf grands artistes de l'école italienne

plusieurs cases n'était pas fré- imtlTf't^w .. 4JBT jarSy.*' x H ont prêté leur concours à cette

quent comme de nos jours; les mj ' ^j^JrjÊjKÊ^ÊÊÊÊB^ |REH|jHmB wB( | industrie si humble en apparence,

mets cuisaient sur le feu de la f'fiffl \ ' V ÊB ïBSrwHrak lllSïï|^j^B mBI en sorte que Florence et Venise

cheminée, et l'on comprend faci- WÈh ^IfiBfcE^P'^ »$ffil XBllk^^8^ >JF HBln ont conservé des chenets que

lement que ces foyers ardents ne I ffif' ' - w ^B^^^^^^ JSBBM ''°n ^6Ut c'asser Parm' 'es chefs-
permettaient pas d'apprêter cer- imfS ^*Tï ,ï'r"' <I|§^H|œs3K>—d'eeuvre de la sculpture et de la

trouvant à la hauteur de la main M ' —.......-.- _____^~~j§pjj^y^fcwlfliim^^ ciselé du temps de Louis XVI

et hors du foyer de la cheminée, Chenet eh bronze, commencement dç xvi» siè-cle. ont quelquefois un caractère

facilitaient la préparation de ces vraiment exquis dans leur allure ;

mets. » la grâce un peu cherchée est
loading ...