L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 2.1884

Seite: 57
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1884/0062
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
DIX CENTIMES LE N" TJ É R. O

PARIS : 33, avenue de l'Opéra. Paraissant tous les Samedis. BRUXELLES : A. N. Lebêgue et C;*.

TURIN : Mattirolo Luigi, io, Via Po. Directeur et Rédacteur en chef : G. DARGENTY NEW-YORK : Brentano Brothers.

Paris«[Dép. : Un an, 5 fr. — Six mois, 2 fr. 50 ON S'ABONNE SANS FRAIS DANS TOUS LES BUREAUX DE POSTE Union postale : Un an, 8 fr. — Six mois, 4 fr.

Explication des planches

ment, sous l'influence des

ijMMk /tlfS^f^ fabricants chinois, l'art cé-

f J ramique de son pays. Nous

~]BÊà^ , ne nous occuperons point

Potiches anciennes dÊÊfëÈ&^&& ^^^^^$^k ici dcs usines du JaPon>

du Japon. [\f\i[\ très ^ nombreuses et très

| i c> n n |^"" '"^^^' ^^ t^^^^^^^^^^^^^^^y ^ ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ t^'nt^'*'em

un athlète appelé Nomino- feraient remonter jusqu'au

. . .,f. Potiches anciennes du Japon, , ...

Soukoune se mit a faire commencement des Ming.

des vases et des figures (Palais îojai c a n .) Owari, dans le Tookaidoo,

humaines en faïence et en est aussi un centre fécond

porcelaine, lesquelles étaient destinées à être, substituées aux esclaves et

aux animaux que, suivant une coutume affreusement barbare, on enterrait

dans les tombeaux des chefs guerriers. Les figures de Nomino-Soukouné

sont exécutées avec un certain talent, et c'est par elles qu'on peut se rendre
compte du costume exact des peuples primitifs du Japon.

Au commencement du xmc siècle, un certain Katosiro se rendit en
Chine. Il apprit là tous les secrets du potier et perfectionna singulière-

de production; sa porcelaine est épaisse et très lustrée. La porcelaine des
sept vallées, porcelaine de Kaga, est très blanche, décorée presque exclusive-
ment en rouge et or, très rapprochée de la poterie de Kutani, qui elle-même
ressemble beaucoup à la porcelaine chinoise dite de troisième qualité. Ces
porcelaines se fabriquent encore à l'heure actuelle. Tamba, dans le
S-uniendoo, a fait aussi des porcelaines chrysanthémo-pœoniennes qui se
caractérisent par leur facture grossière et leur décor rudimentaire. Nous
loading ...