L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 2.1884

Seite: 141
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1884/0145
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
dix: centimes le numéro

PARIS 33, avenue de l'Opéra. Paraissant tous les Samedis. BRUXELLES : A. N. Lebêgue kt C*.

TURIN: Mattirolo Luigi, io, Via Po. Directeur et Rédacteur «n thef : G. DARGENTY NEW-YORK : Brentano Brothers.

PariselDép. : Un an, 5 fr. — Six mois, 2 fr. 50 on s'abonne sans frais dans tous les bureaux de poste Union postale : Un an, 8 fr. — Sii mois, 4 fr.

EXPLICATION DES PLANCHES

Pendule de Eutertre.

complète des costumes ainsi que de l'architecture civile et religieuse des
règnes de Charles VIII et de Louis XII.

Mais ce qui donne encore plus de prix à ces beaux spécimens de l'art
flamand, c'est qu'ils portent une date certaine, non sujette à discussions. Les
tapisseries d'Auxerre ont été données, en effet, au chapitre de la cathédrale
de cette ville par Jean Bailler, qui fut sacré évêque du diocèse en 1477 et

Cette pendule est un petit bijou Louis XVI en bronze doré. Les deux

sujets qui l'accompagnent symbolisent__________ mourut sur le même siège en 1515.

l'Architecture et la Sculpture. C'est donc entre ces deux dates

qu'il faut placer la fabrication de ces

Pilastre florentin. pièces, qui ont conservé sur chacune

quelques années de grandes tapisseries ^^\^^^^^^^^^^^^^BB^|^^^B^^ £ *^" \. ment. Cette famille puissante et riche

dont^ la fabrication remonte à la fin Ï^n\^ po^tait^our armoiries : rf'flji/r 4 une

M. Henri Monceaux, dont l'ensemble accolées aux^afliances maternelles. ^

tyr, et rappellent l'histoire de la fjijf|j g|^^^^||^^^^^^^^^^^^^^^^([|^^^^f|:' tains revenus et de certaines préroga-

Comme cela se pratiquait au : l'église, qui est restée inachevée.

Moyen-Age et à l'époque de la Renais- Pendule de Dutertre, en bronze doré, du temps de Louis XVI. Sauf quatre pièces qui ont disparu

sance, les nombreux personnages qui et dont deux se trouvent actuelle-

figurent sur ces tapisseries ont été revêtus des costumes du temps, sans
préoccupation d'anachronisme, et nous avons ainsi une encyclopédie

ment au Louvre, les tapisseries données par Jean Bailler à son chapitre
sont restées à Auxerre sans interruption depuis l'année i486 ou 1487,
loading ...