L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 2.1884

Seite: 144
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1884/0148
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
144

L'ART ORNEMENTAL.

tout autre lieu qui sera ultérieurement désigné, le i5 octobre 1884, avant
cinq heures du soir. Le jugement sera rendu, au plus tard, le dixième
jour après l'Exposition publique, qui durera quinze jours et commencera
le 20 octobre 1884.

Le jury chargé du classement des projets sera composé du préfet de la
Seine, président, et de huit membres, deux délégués par l'administration,
trois nommés par le conseil municipal, et trois nommés par les concur-
rents.

Trois esquisses pourront être choisies parmi les œuvres des concur-
rents.

Les auteurs de ces trois esquisses seront chargés d'exécuter chacun le
modèle de la figure d'Etienne Dolet, conformément à leur esquisse au tiers
de l'exécution totale.

L'artiste qui, sur son modèle, aura réuni les suffrages du jury, sera

chargé de l'exécution définitive; les deux autres, classés suivant le mérite
de leurs œuvres, recevront une prime de 1,000 francs et de 800 francs.

Dans le cas où aucun des trois modèles ne serait jugé digne, par le
jury, d'être exécuté, les trois concurrents n'en recevraient pas moins une
prime de 800 francs chacun. Il sera donné à chacun des concurrents un
délai de six mois pour faire le modèle; le jugement de ce second degré du
concours aura lieu dans la première quinzaine de mai 1885.

Une somme de 10,000 francs sera mise à la disposition de l'artiste
désigné par le jury pour l'exécution du modèle définitif, lequel sera coulé
en bronze aux frais de la Ville.

— L'Exposition Internationale de Nuremberg de i8S5. — Si nous
avons très chaleureusement engagé les artistes français à prendre part au
Concours international ouvert par la direction de cette Exposition, nous

Lettres composées et gravées par Théodore de Brv.

engageons non moins vivement nos orfèvres, nos bijoutiers et nos fabri-
cants de bronzes à ne pas déserter la lutte. Le gouvernement bavarois a
résolu de ne frapper d'aucun droit quelconque de douane les objets exposés.

L'édifice que l'on construit et qui est presque terminé, est admirable-
ment approprié à sa destination, ainsi que nous avons pu en juger par
nous-même. Il s'élève au milieu d'un vaste et fort beau jardin, propriété
du Bayrisches Gewerbe Muséum qui y transportera ses collections après la
clôture de l'Exposition. Ces deux institutions : le Germanisches Muséum et
le Gewerbe Muséum, font le plus grand honneur à Nuremberg, car elles
doivent leur existence et leur éclatant succès à la seule initiative privée.

— Un concours est ouvert pour un monument à élever au général
Robert E. Lee, à Richmond. Les modèles et les dessins des concurrents
doivent être envoyés à l'Association des Dames du Monument de Lee
[The Ladies Lee Monument Association) jusqu'au ior mai 1885.

Deux mille dollars (10,000 fr.) seront payés à l'artiste qui obtiendra la
première place, et mille dollars (5,000 fr.) pour la seconde.

Les modèles seront exposés dans la Corcoran Art-Gallery, à Was-
hington, et dans le Capitole, à Richmond (Virginie), et un jury compétent
sera chargé de déterminer le classement.

Les frais du monument seront limités à cent cinquante mille dollars
(730,000 fr.).

Sarah Nicholas Randolph,

Présidente de la Ladies Lcc-Monumcnt Association.

Les artistes qui désirent concourir sont priés, pour avoir des renseigne-
ments plus précis, de s'adresser au susdit comité, à Richmond (Virginie).

G. Dargenty.

Paris. — Imprimerie de l'Art. E. Ménard et J. Augry, 41, rue de la Victoire.

Le Gérant : EUGÈNE VÉRON.
loading ...