L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 2.1884

Seite: 185
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1884/0189
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
DI3C CENTIMES LE NUMÉRO

PARIS 33, avenue de l'Opéra. Paraissant tous les Samedis. BRUXELLES : A. N. Lebêguk et C".

TURIN : Mattirolo Luigi, io, Via Po. Direeteur tt Réd»etenr en ebef : G. DARGENTY NEW-YORK : Brentano Brothers

PariselDép. : Un in, 5 fr. — Sii mois, 2 fr. 50 on s'abonne sans frais dans tous les bureaux de poste Union postal» : Un an, 8 fr. — Sii mois, 4 fr.

EXPLICATION DES PLANCHES

Grande vasque en bleu de Nevers, à dessins persans, blancs et jaunes.

A part les faïences imitées d'Urbino, dit M. Jacquemart, Nevers a fait
deux genres : le type emprunté aux émailleurs et le type oriental. Le pre-

mier comme à Rouen se manifeste par des sujets, tantôt mythologiques,
tantôt familiers, entourés de guirlandes de grosses fleurs; là, le bleu et le man-
ganèse dominent, car la poterie nivernaise, cuisant à une haute température,
est bornée dans l'emploi des émaux; elle n'a jamais pu obtenir le beau
rouge de fer rouennais, et a dû le remplacer par un jaune orangé, assez
riche, et merveilleux surtout lorsqu'il s'étend en fonds partiels.

Le type oriental est également facile à distinguer. Rouen a particuliè-
rement estimé et reproduit la porcelaine bleu impérial de King-te-tchin;

Grande vasque en n l e u de Nevers, a dessins persans, ni. an es et jaunes.

Nevers a préféré le genre de cette porcelaine d'origine inconnue, un peu
bleuâtre, à émail très uni et bien posé sur une pâte généralement fine, et
aussi la porcelaine de Perse. Les fleurons à feuilles pointues contournées,

les rinceaux, les oiseaux et les insectes sont donc bien plus fréquents que
les combinaisons ornementales à lambrequins ; en un mot, le genre oriental
de Nevers est moins créé, moins original que celui de Rouen.
loading ...