L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 3.1885

Seite: 109
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1885/0120
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
r> IUC CENTIMES LE NUMÉRO

PARIS : 20, cité d'Antin. Paraissant tous les Samedis. BRUXELLES : A. N. Lebègue et O.

TURIN : Mattirolo Luigi, Via Po. Directeur et Rédacteur en Chef : G. DARGENTY NEW-YORK : Brentano. Brothers.

Paris et De'p. : Un an, 5 fr. — Six mois, 2 fr. 50 on s'abonne sans frais dans tous les bureaux de poste Union postale : Un an, 8 fr. — Six mois, 4 fr.

EXPLICATION DES PLANCHES

\

Soupière en ancienne porcelaine de Ginori.

La porcelaine de Ginori appartient à cette sorte de porcelaine que
Brongniart caractérisait du nom de mixte ou hybride. C'est une porcelaine

translucide, composée d'une argile très différente du kaolin granitique.
La Toscane, dit Jacquemart, a eu la gloire d'essayer dès le xvi° siècle la
production de la porcelaine translucide. Les germes de cette invention se
développèrent rapidement. C'est dans les environs de la ville de Doccia,
dans un palais bâti sur les plans du sculpteur Bandinelli, que le mar-
quis Carlo Ginori fonda en 1735 cette importante usine. Les premiers
essais sont bis, fendillés, granuleux et décorés en bleu noirâtre au moyen
de patrons découpés à jour : c'est l'enfance de l'art. Mais bientôt la pâte

CXGOirTZWLLEK^ fvES !f PaRRET

Soupière en ancienne porcelaine de Ginori.

s'épure et des modeleurs habiles en font saillir de délicats sujets en bas-
reliefs : les peintres animent ces compositions par l'artifice d'une colora-
tion douce et savante; dès lors la voie de la fabrique est trouvée, et elle
se spécialise dans la production des plaques et des vases à reliefs. Les
modeleurs dont les noms sont venus jusqu'à nous sont Gasparo et Giuseppe
Bruschi, et Giuseppe Ettel. Les peintres étaient, pour la miniature, Angiolo
Fiaschi, Rigacci et Giovan Battista Fanciulacci; pour le paysage, Antonio
Smeraldi, Giovan Giusti, Carlo Ristori, et, pour les fleurs, Antonio
Villaresi.

La marque de Doccia est une étoile à six rayons tirée des armoiries de
la famille Ginori.

Aiguière persane.

On a dit avec beaucoup de vérité qu'en fait d'art les Persans d'aucun
temps n'ont jamais rien inventé, mais qu'ils ont su tout s'assimiler et fondre
leurs acquisitions dans un ensemble si heureusement lié qu'il a l'air de
leur appartenir. Ce que les Persans ont possédé au plus haut degré, c'est
l'esprit de compréhension, la puissance de comparaison et une sorte de
critique qui leur a permis de combiner avec bonheur des éléments par-
faitement étrangers les uns aux autres.

L'aiguière que nous reproduisons date d'une époque assez reculée que
loading ...