L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 4.1886-1887

Seite: 63
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1886_1887/0072
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART ORNEMENTAL.

63

qui, tout en voulant le progrès, regrettent parfois la disparition des
antiques jalons de l'art et de l'histoire.
« Veuillez agréer, etc.

« Le présidant de la Société des Amis
des Monuments parisiens,

«Charles Garnier.»

— Un habitant de la ville d'Apt, M. Reboulain, vient de découvrir, en
faisant creuser un puits dans sa propriété, un mur antique remontant à la
domination romaine. En démolissant ce mur, situé à huit mètres de pro-
fondeur, on a trouvé vingt-six vases en bronze et en cuivre, une lampe
avec de magnifiques estampages et chaînettes, d'autres vases, anses et becs
relevés, deux œnochoés ornées de palmettes et mascarons, et six bassins
ressemblant à nos seaux et chaudrons actuels. On a recueilli une pièce

Miniature inédite d'un missel du xvi" siècle.
(Archives de Ravenne.)

de monnaie à l'effigie de Constantin le Grand. L'on croit être en présence
d'un temple antique ou de l'emplacement d'une villa importante.

— La reine Victoria, dit le Rappel, vient de recevoir la clef des bâti-
ments de l'Exposition indienne et coloniale.
Cette clef est un véritable bijou artistique.

Elle est en or bruni, ornée d'émaux et de pierreries, et mesure environ
six pouces de long.

La poignée affecte une forme hexagonale. Au centre de l'hexagone
figure une tête de lion en or repoussé, à la langue de rubis, à la cou-
ronne en émail grenat. Au-dessus de la couronne se déploie une banderole
portant l'exergue suivant :

L'Exposition indienne et coloniale.
Du centre de l'hexagone rayonnent six écussons symboliques en or
loading ...