L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 4.1886-1887

Seite: 100
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1886_1887/0109
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
IOO

L'ART ORNEMENTAL

Ce mur offre une particularité très importante pour les archéologues,
c'est qu'il est formé, en très grande partie, de débris de statues et de mor-
ceaux de marbre sculptés.

Rue délia Vite, en construisant un égout, on a trouvé à la profondeur
d'environ quatre mètres un fragment de colonne de très beau granit
oriental qui, à l'origine, devait être placée à l'angle de quelque portique.

Les archéologues vont rc- D'un côté, il est coupé à angle

cueillir tout cela avec le plus droit sur une longueur de

grand soin pour charger leurs ira,io; du côté opposé, il est

sculpteurs d'ajuster les mor- 0^0^' ' formé de deux demi-colonnes

ceaux de /aÇon à reformer les , adossées dont le diamètre est

Nous avons dit que plu- - ^^^^^^^^^^^^^^^... Cette colonne doit être très

sieurs des statues que l'on '00'' ^^-J ^S^^^^^^^^^^^^^^i- longue, mais on ne peut la

admire aujourd'hui dans les .-, '00~ ~~~ déterrer entièrement parce

Musées du Capitule ont été ^ y ' )f qu'une partie de l'égout de la

formées ainsi de pièces rajus- •'' ^^^^^^W? ■ ' v '• -sSls^^^^^^fei^"'-'-^'- 00' rue délia Vite pose sur elle,

tées avec patience; il en est ( ' 1|'> ^^^^^^^K

quelques-unes qui ont été re- '- ■ ' if ^^^^^^^^^Ê'^^^^f-^^r '-.:iv-:00^^i ■ — Le ministre du Com-

faites avec plus de cent mor- J?' '^^^4 lyr ^<^i-•. ^^^^^^^0 merce et de l'Industrie a reçu

ceaux. L'espoir des archéo- ,-- f „ 0jÊ0^\ 0^\0\ •> t'-^f" ' J*.-0^i^>0^ ' ' une délégation de sénateurs et

logues de pouvoir doter le 00 ' '' ' ' fâS&^vi '0^^^^^^^^^^^^''-"' de députés qui venaient insister

Capitole de nouvelles œuvres » ^pjÉgÉIfe ■•ft^''^^^^ "^^^^^-^t'^^^H^RK' " ' auprès de lui en faveur du

d'art n'est donc pas sans fon- *'i00': ' - \ %:000 -W^^^Ëj^^P^Ë=^^^^'" Musée de la Révolution, pro-

dement. Qui sait si avec tous n^3^ ' il "Ê^^^^"''^ÊF/ml^ÊÊ^^^^^^^^^^^'-' posé par M. Chassin, et de

ces débris on ne formera pas / jlf/! ! \> ^ ^ ^^^^Ê^Êt^^^^^^^^^^'' ' " ' l'organisation immédiate d'une

quelque chef-d'œuvre ? -y0, -,-0\ 0 \ U '\ \ ,\ ^^^^K^^^^^fa^S:''-^^'"" -'Sf'^'-' direction administrative char-

En creusant des tranchées, ' \ V:C\\ 4 V • V0>i '^f^^^^^"^-1' • ?'JW?§gî^;^l§lf J gée de préparer le centenaire

rue dello Statuto, près du palais ^ w/'^t^^U^m - -^^g^^^^^W -~~ de 1789.

du prince de Brancaccio, on a ,. ;^^^^^^^"^^f^^L ■■ 05 ''" Hg^rê^__ M. Lockroy a accueilli la
remis au jour des morceaux de .^TO'^^k^Éy1 y f ^..^^^^^(BS^^^^BH^feyj - délégation avec cordialité; il
granit noir d'Égypte sculptés : y|j' ' '"VX^'''"«^1 J^&^^^P^^^^^^^S^^gS^^P^^^^^^^^^S^ s'est déclaré entièrement de son
tous ces morceaux vont former ;^/{ jF _b^>-s<' *\j ^^^^^^^^^^^^^S^^^Sl^^^^^i^^^^" ' av's sur 'e ,,ut a "teindre,
une statue représentant le bœuf ^^^^^^^^^^^^^ ^^Ë^^iBfe^^S^lr^ ^J^'J^S^i!!?^^^ « Toutefois, a ajouté le mi-
Apis ; la tête est complète. &*»\rcT""""':;*"S^Jjj^Vyp^- "fr l§0 ^^^0S^Ê^^^^ nistre, la loi interdit de dis-
Entre les deux cornes, elle >'"*^"""~--i5^% ^g^j^^^K^^^^^^^af traire des 40 millions affectés
porte le disque solaire. vf^>^*—^SS... v****«p4^aiégj£^ ' à l'Exposition internationale
Quand elle sera recompo- de 1889, telle somme que ce
sée, cette statue mesurera à peu La Vierge et '-'Enfant Jésus. , sok pQUr pappliquer à n>im.
près im,io de hauteur. porte quel mode de prépara-

La découverte la plus importante est celle d'une statue d'Antinous,
retrouvée dans le terrain de la Banque nationale. Elle mesure avec la base

tion et de célébration du centenaire de 1789. Mais je suis complètement
d'accord avec vous sur l'éclat à donner au centenaire national. Le plus tôt

21U,28 de hauteur et est possible, dès le début de la

très bien conservée. Elle ~........................ session prochaine, je pré-

ne manque que de la partie r, ■-<■■ ■ ;>.<' , f senterai un projet de loi

antérieure des deux bras. ' ... . . I spécial impliquant un créd it

Antinous est représenté ';.</■..„ • -'1".^[ff.ffli«i«8^ • '"""Y • '' j d'au moins 4 millions. »
sous les traits d'un jeune

tenait encore ; cette porte ^^^^^^^^ ra se procurer les derniers

elle est formée d'une grande ^*-i^^^^""^ a5^5'f'*-,-, V''1 ^ -, ill*^^^'^^^^^^^^^^^^ r'es Par lettre adressée

par des barres de fer et ' .'.i^'--a '"' ' ' '"""' M. Français, 13g, boulevard

conserve sa serrure. Fragment de la porte de l'église abbatiale, a Vézelay. Montparnasse.

Bien que l'oxyde ait Rappelons aux retar-

rongé une grande partie du fer de la serrure, on peut dire néanmoins que
dans son ensemble la porte est dans un état de bonne conservation. On l'a
réparée aussi bien qu'on a pu et on l'a laissée en place. Dans la chambre
on n'a trouvé qu'une tête d'enfant en marbre finement sculptée.

dataires que le prix du billet est de 20 francs et que chaque série de 20 bil-
lets ou action de 400 francs donne au preneur, avec le titre de souscripteur
au monument de Claude Lorrain, la certitude de gagner une œuvre d'art
d'une valeur bien supérieure au montant de l'action. G. Dargenty.

Paris. — Imprimerie de l'Art. E. Ménard et J. Augry, 41, rue de la Victoire. Le Gérant : EUGÈNE VÉRON.
loading ...