L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 4.1886-1887

Seite: 197
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1886_1887/0204
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
PARIS : J. RODAM, éditeur, 29, cité d'Antin. DIX CENTIMES Xi E NUMÉRO PARIS: J. ROUAN, éditeur, 29, cité d'Antin.

LONDRES: Gilbert Wood & G", 175, Strand. Paraissant tous les Samedis. BRUXELLES : A. N. Lebegue et G".

TURIN : Mattirolo Luigi, 10, Via Po. Di«{Hs? (I Rédttttnr «n ihef : G. DARGENTY - Istace.

Pifi! (I Dép. : Du u, 5 fr. — Six mois, 2 h. 50 on S'abonne sans frais dans tous les bureaux de poste Union poitili : Du u, 8 fr. — Six mois, 4 fr.

EXPLICATION DES PLANCHES

Objets d'orfèvrerie.

Le platenu gravé, en vermeil, est l'œuvre de Guillaume-Michel Banner,
d'Augsbourg. — Le vase est anglais, en argent repousse'. « Hall Mark », de

176'^. — Le pot à crème est également anglais, en argent. « Hall Mark »,
1736. — Le bougeoir est en argent ciselé. Dessin de Berain.

Ces divers objets d'orfèvrerie faisaient partie de la collection San
Donato.

Arquebuse allemande à double feu.

(Musée de Bruxelles.)

Voici une de ces belles arquebuses à rouet, dont la fabrication avait

atteint, entre les années i58o et 1640, un si haut degré de perfection.

Le canon est encore lisse, quoique la rayure fût déjà en usage depuis
trois quarts de siècle; il est taillé, extérieurement, à huit pans, jusqu'à la
moitié environ de sa longueur, et poinçonné à la pomme de pin d'Augs-
bourg.

Quelques bouquets de feuilles d'acanthe, grossièrement ciselés, se
remarquent vers le milieu du canon et près de la bouche.

La platine, à double feu et à verrou de sûreté extérieur, porte encore
quelques traces de gravures : on y remarque le serpentin à mèche, destiné
à suppléer au rouet, au cas où le mécanisme serait venu à se déranger, ce
qui se produisait assez souvent avec un appareil aussi compliqué.

La partie réellement remarquable de cette arme est la monture, dont le
bois disparaît complètement sous les plaques d'ivoire, découpées, incrus-
tées et gravées. Toute ornementation, depuis la platine jusqu'à l'extrémité
loading ...