L' art pour tous: encyclopédie de l'art industriel et décoratif — 7.1867-1868

Seite: 817
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_pour_tous1867_1868/0102
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
XVIIe SIÈCLE. — céramique flamande. CANETTES OU CRUCHONS

accessoires de table. en grès de flandre émaillé.

The whole of which forms
a very harmonious ensemble,
which causes one to forget the
rather rustic shape of the ob-

per one is eneloscd the so ^n^^^^lT^ ijl^^j^Sj^^^^^^É^ f*mû<t«i Streifcn, welc&et mit

original frieze in the ^centre ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ ^«m jjo&et bc^n&U^tn^bM ori^i.

^«^^■M^^ffiMl^^^BiyQÏ5 " -^ByHB^F SKeJ «lie» biltet tin fe$r $,u«

;^^HHIu Wv^SHra^J, '^iM^jBjcfr ' monifttK* ©anjrt, une malt »er.

(^vY^TPP'wiy^ gi|;t tabei tic bâturifdje Sortit,

iect. (See l'Art pour tous, sÊgtMiâLSstûrfdl^Sv/y^^Tx^^f i>> » „

• .•: ISsEHPœllBM^ («. I Art pour toits, G. 34rg„

sixth year, p. 049v

«seite 649.

1862

La base de ce cruchon et le couvercle sont seuls en étain;
tout le reste est en grès fin diversement coloré. Les couleurs
dominantes sont le bleu et le gris. Le bleu est tantôt clair et
tantôt foncé ou intense; mais le gris s'y trouve toujours le même;
c'est la couleur locale de l'objet. a la base ou pied en étain,
succède immédiatement la partie inférieure de la panse du vase,
ornée de larges godrons peu saillants et de largeur inégale,
alternativement gris, blancs et bleus. Puis vient le cordon mou-

T ankée. — n° 24

luré dont la gorge est bleue, cordon orné de fleurons et qui, avec
celui disposé plus haut, enferme la frise si originale du centre
du vase. Cette frise est formée d'arcatures continues et cintrées,
sorte de balustrade si l'on veut, divisée par des arcatures.
Le fond en est d'un bleu violet, sur lequel se détachent des
écussons derrière lesquels s'abritent des personnages variés de
costume et de pose : personnages et écussons sont en gris clair.
Vient ensuite la partie supérieure de la panse, décorée de mé-

daillons gauffrés, et à laquelle succède enfin le col du vase,
ceint de moulures bleues et grises et d'une frise faite de mé-
daillons à masques humains et d'ornements à feuillages se
détachant comme toujours, en gris sur fond bleu.

Tout cela forme un ensemble très-harmonieux et qui fait
oublier la forme un peu rustique de l'objet. (Voy. l'Art pour
tous, 0e année, page 049.)

817
loading ...