L' art pour tous: encyclopédie de l'art industriel et décoratif — 25.1886

Seite: 2642
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_pour_tous1886/0096
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
25e Année

L'ART POUR TOUS

N° 636

XVIe SIÈCLE. — école italienne PILASTRES DE COMPARTIMENTS ET D'ARABESQUES

loges du vatican
(N° 2)

Dans l'accouplement de pilastres connu
sous le nom des Saisons, la distribution de
droite et de gauche procède, comme dans
celui des Heures, d'une ordonnance purement
géométrique. La hauteur totale du cadre inté-
rieur se divise, sur l'axe, en trois parties
égales, et les points de division servent de
centres à deux demi-médaillons haut et bas,
et à deux médaillons intermédiaires. Des lignes
de perles les encadrent et se rattachent à
des distributions horizontales qui, à leur tour,
circonscrivent des rectangles à pans coupés
formant des octogones allongés , à sujets
mythologiques tels que : Vénus et l'Amour,
Apollon et Marsyas, Hercule et le taureau
de Crète, Omphale, Jupiter et Ganymède.etc,
traités dans la manière des camées antiques.

Le pilastre milieu forme une composition
de sujets en hauteur, à figures diversement
groupées, et séparées par trois larges coupes
ou corbeilles. Dans le haut, deux amants
s'accolent dans un entrelacement de bran-
chages, et symbolisent le Printemps, le Re-
nouveau. Ils sont debout sur une corbeille de
fleurs que supporte une figure de femme
couronnée d'épis et symbolisant Y Été, la
Moisson. Elle est accotée de deux enfants et
se tient sur une corbeille de fruits qu'en-
lacent les branches d'un cep de vigne chargé
de raisins. La récolte est faite par un groupe
d'enfants gracieusement étages dans les
branchages : c'est Y Automne, la Vendange.
Une vaste coupe ornée de mascarons laisse
couler le jus des raisins dans une vasque
soutenue par des monstres ailés à griffes de
lion.

La base de tout cet édifice de figures
vivantes est un rocher, à droite et à gauche
duquel sont plantés deux arbres dépouillés
de feuilles, et qui sert de siège à une figure
enveloppée d'un manteau. C'est l'Hiver, la
Froidure. Au-dessus, dans les nuages et les
frimas, Iris escortée des oiseaux de Junon,
les cheveux épars, et se détachant sur l'arc
céleste, lance à pleines mains des paquets de
neige que disperse le souffle des Aquilons.
Dans le panneau milieu du soubassement,
une Néréide butinant des fleurs
sur les bords d'un
étang.

Les Saisons

par raphaël

llJ)ll[W!f'!FÏÏïïtniÏÏIl1^ ----- - 1UHI>i,i,im.m.i...i,h,n.im,.„,n

5477 . 2642
loading ...