L' art pour tous: encyclopédie de l'art industriel et décoratif — 27.1888

Seite: 2793
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_pour_tous1888/0063
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
27° Année

L'ART POUR TOUS

N° 674

E. Reiber, direx. Photo-reliefs G. Petit.

5909

Les Boiseries de Sainte-Marie d'Auch s'harmonisent
admirablement avec les vastes proportions de l'architec-
ture, el garnissent entièrement le pourtour du chœur. C'est
la série la plus complète des slalles du conimencemenl
du seizième siècle que nous possédions; leur remarquable
état de conservation est dû à In qualité exceptionnelle du
bois de chêne choisi pour leur exécution, et qui par le long
usage a pris l'apparence de la cornaline et du bronze flo-
rentin. La richesse exubérante de leur décor ne nuit en rien
à la clai-té de la disposition générale, qui se compose d'un
haut lambris continu, formant dorsal aux stalles du bas.
cl divisé, par des montants couronnés de pinacles, en une

série de panneaux formant des niches égales, où, sous des
arcs fleuris, en bas-relief, se détache une suite de grandes
ligures. Les sujets sont fournis par les deux Testaments,
l'histoire profane, la mythologie, la légende el le symbo-
lisme, qui s'y mêlent sans jamais se confondre, à travers
tous les caprices d'un ciseau délicat et èrudit. Des ara-
besques précieusement taillées couvrent les accoudoirs, les
entrées, les montants, et les dais formant le couronnement
général sont merveilleux de délicatesse el de combinai-
son. Les retombées de leurs arcs sont ornées de figures
d'enfants formant culots, et notre reproduction, obtenue
sur une excellente photographie de M. Cavayé, d'Auch,

montre la variété des motifs des consoles en arabesques
qui supportent les grandes figures : la série qui se pré-
sente ici se compose de saint Jean-Baptiste, l'Eglise, saint
Jean (de Patmos), l'Espérance, saint Marc. De distance
en distance la décoration générale forme des plans sail-
lants reliés aux fonds par des pans coupés, et dont l'effet
est de rompre la monotonie des grandes lignes. Des sta-
Uielles en haut-relief animent la base des dais, les mon-
tants des dorsals (en double série), el. les saillies et dési-
nences des accoudoirs. — La description complète de ces
boiseries a été donnée par M. l'abbé Canéto dans son sa-
vant ouvrage : Atlas monographique de Sainte-Marie d?Auch,

27e ANNICK — N° 13 — 15 JUILLET 1888.

2 793
loading ...