L' art pour tous: encyclopédie de l'art industriel et décoratif — 27.1888

Seite: 2810
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_pour_tous1888/0080
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
27e Année

L'ART POUR TOUS

N° 678

XVIIe SIÈCLE - école française MEUBLE-CONSOLE EN MARQUETERIE

(louis xiv) Lustres

par jean r e rai n

(Photographié sur l'Estampe originale)

Cette planche, une des plus rares de l'Œuvre de J. Bé-
rain, nous apporte des renseignements précieux sur l'or-
fèvrerie de table et les bronzes d'éclairage qui garnissaient
les résidences royales et princières au xvii' siècle. Le riche
meuble du bas ne comportant, par les dispositions de son
dessin, aucune adaptation de tiroirs, est simplement une
console de marqueterie d'écaillé avec appliques en bronze
doré, meuble décoratif servant à recevoir les pièces d'or-

fèvrerie pendant les intervalles des repas. Celles-ci se
composent de masses pleines, pouvant se démonter pour
servir de vasques, jardinières, légumiers, compotiers, etc.,
et les plateaux qui les terminent, en forme de coupes, pa-
raissent destinés a recevoir des corbeilles de fleurs et de
fruits. Celle du milieu porte les petits vases à condiments,
alternés de pieds porte-lumières : celle de droite est à
jour, avec adaptation de bougies. — Deux lustres, à bras

diversement combinés, sont étoffés de renommées, de li-
cornes, mascarons : l'un d'eux porte une boule fleurdelisée
surmontée de la couronne royale. Dans le haut de la planche
on voit un motif pour angle de plateau, et les dessins de
deux consoles-appliques, de dessin différent. Dans ces di-
verses pièces, les contours généraux ne sont que des ap-
plications diversifiées de la courbe en C et de la courbe en S,
étoffées d'acanthes, freltcs, guirlandes, mascarons, etc.

2810
loading ...