Instytut Historii Sztuki <Posen> [Hrsg.]
Artium Quaestiones — 21.2010

Seite: 81
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/artium_quaestiones2010/0083
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
LE PROJET DU SALON D'OR DE J.A. MEISSONNIER

81

juillet 1736, composee apres la presentation publique du Cabinet
complement acheve qui eut lieu dans la galerie du palais des Tuileries
a Paris. Cet evenement lut sans doute le resultat dlnitiative de
Meissonnier lui-meme, et la decision d'exposer le Cabinet montre «que
son auteur le considerait comme une oeuvre reussie et remarquable
pouvant lui valoir la renommee et lui gagner des clients»45. Le Cabinet de
Beliński lut defini par Mercure comme „une construction absolument
nouvelle". Un trait caracteristique de cet espace etait Tapplication de
quatre tableaux de grandę volume, representant des sujets mythologi-
ques, des allegories de la science, les arts, et les elements, dominant dans
la structure globale du decor. La composition complementaient un
trumeau de glace monumental et deux miroirs etroits place au centre,
sur les murs opposes. Unique et relativement archaique en comparaison
avec des realisations de ce temps-la, etait fusage d'un plafond peinte
dans une riche ramę plastique, plus adequat au style Louis XIV, que
pour la phase maturę du Louis XV. Neanmoins, tel que rapportait
MercMrc, fensemble creait un effet remarquable en mettant Taccent sur
Tharmonie des moyens d'expression. Tout cela explique egalement la
difference entre les graphiques illustrant le dessin pour le salon de Czar-
toryski et le Cabinet de Beliński. Le Cabinet du Marechal est Timage
dun oeuvre acheve, d'une conception ddnterieure deja existant. Nous
pouvons le voir dans la precision du detail, Timpression d'espace et angle
de vision peu typique. La representation du Salon d'Or est beaucoup plus
generale et donnę seulement une projection a piat de la structure et
Torganisation de la decoration des boiseries et Fornementation. En com-
parant la datę de publication de «LYEńu7'e>> et du contrat avec Czartory-
ski, nous arrivons a la constatation que les graphies du Salon d'Or
etaient probablement formees que sur la base des dessins de Meissonnier
et n'avaient pas de fondement dans aucun des elements deja executes de
la decoration. Cela justifie les differences visibles entre les planches
gravees de la phase initiale et les fragments conserves a Jędrzejów et des
dessins de Deybel.
Bień sur, les personnages les plus importants dans ce contexte ce
sont le prince August Aleksander Czartoryski et sa femrne Maria Zofia
nee Sieniawska, la veuve de Stanisław Denhoff decede en 172846. Zofia
etait une filie dA.dam Mikołaj Sieniawski et d'Elżbieta Lubomirska et
apres avoir herite une fortunę immense de son pere et son premier mari,
elle etait consideree la plus riche aristocrate polonaise de cet epoque-la.
Les magnats nombreux pretendaient a sa main et meme Stanisław
45 S. Lorentz, op. cit., p. 187.
46 Stanisław Ernest Denhoff (1673-1728), un representant de la ligne polonaise de la
familie Donhoff, hetman Lituanien, Porte-glaive de la Couronne et voivode de Płock.
loading ...