Annales typographiques pour l'Allemagne — 1.1761 [VD18 90309960]

Seite: 494
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ata1761/0500
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
494

A N N A L E S

„ qui est Tarne des combats., qui fournit k
„ toutes les especes de services. C’est ce
„ corps principal qui doit tenir le premier
„ rang dans tout Etat militaire : la Cavale-
rie ne doit ötre que Taccesioire: j'en attes-
-, te les Grecs & les Romains, nos Maitres
„ dans la Science des Annes.,, Ibid. p.
i §4. & suiv.

N°. DCXXIII. Epitre ä M.Laurent, Chevalier
de VOrdre de S. Michel, ä l'occafion du hras arti-
sidel qii 'd a saxt pour un Soldat invalide. Piece
fugitivc.
Rapportons le fait. Un Soldat, nomm£
Menard, ou la Violette en stile de guerre,
ävoit eu le malheur, il y a dix-huit ans, de
perdre Tes deux bras en servant un Canon k
Bouchain oü il ötoit en garnilon. M. Lau-
rent, etabli dans cette Ville, & d£s-lors
c£lebre par Tes Ouvrages de Möchanique,
fut sollicite de faire un bras artificiel ä ce
jeune homme. Il ne falut pas songer au
cöte droit, parce que Tepaule avoit ete fra-
cassee presque entierement: du cöte gauche
il reiioit quatre ou cinq pouces de moignon.
Ce furent lä les debris que Tingenieux Ar-
tiste saisit pour y adapter un bras revetu de
toutes les. proportions naturelles , capable
de
loading ...