Annales typographiques pour l'Allemagne — 2.1761 [VD18 90309960]

Seite: 170
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ata1761a/0174
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
_

170

A N N A L E S

Ce Recueil amusant preser.te d’abord les
avantures de l’Auteur : c’elt un tableau sin-
gulier des disgraces domeltiques: la hau-
teur & l'insolence quinspirent les riehesses,
& le pea de fonds qu’il taut faire sür l’ami-
tie, y sont trös bien pcints : tour cela est va-
rie par des saits tr£s interesians. On trou-
ve easuite la correspondance de la md-e de
l’Auteur avec un Mylord designe par quel-
ques Lettres de son nom, & les Poesies du
Pde de l’Auteur, qui avoient dejä paru.
Ibid. p. 136.

Is10. DCCCCLXIIT. City Latin, or ciitical and
political Rematcks on thc Latin Inlcription or
laying the farst (tone ofthe intended neu Brig-
de at Black-Fryars, Scc.
Remarques sür une hscription Latine, &c. A'Lon-
dres, chez Stevens, 1761. in 8vo.
C’dt une jolie imitation du Matha-
nafius. En voici l’ocealion. II y a quel-
que tems qu on a pole la premiere pierre du
nouveau Pont qu'on conltruit astuellement
dans le quartier de Londres appelle laCite)
& dans l’endroit nomme Black - Fryars.
On a mis lous cctte pierre fondamentale
une Inscription Latine qui n’est pas des plus
elegantes

les Plailans pretendent qu’elle le

res-
loading ...