Annales typographiques pour l'Allemagne — 2.1761 [VD18 90309960]

Seite: 256
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ata1761a/0260
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
2^6

A N N A L E S '

sans y £tre maitre. Mais c«ux qui liront
ces Pocsies ny trouveront rien qui Tente
l’ecolier.

N°. MLXXS1I. La Vic de Laurent de Medicis,

- furnomme le Grand, cf le Pere des Lettres, Chef
de la Republique de Florence, adrejpe au Pape
LEON X. Traduite du Latin, de Nicolas
’* il Valori, avec-des Notes Id quelques Pieces ancrcn-
nes, qui >mt rapport au menie fujet. A' Paris,
chez Nyon, 1761. in $'vo.

II elf peu de famillcs qui ave nt produit
autant de bienfaireurs des hommes que celle
des Medicis. Le norn du grand Cof/ne
■fera toujours respecte, tant qu’il y aura des
ames sensibles aux Beaux-Arts & aüx Ver-
tu s. Florence 1 ui dutla gloire & la magni-
ficence. Pierre marcha sür ses traces, &
für, comme son p£re, le chef & le bieniai*
reur de TEtat. Laurent de Meäicis, ne en
1448. les a lürpasse ; il s'est vu egalement
revere des Etrangers, & adore de ses Con-
citoyens, Florence, agitee autrefois par
toutes les fureurs des dilcordes civiles, vit
sous sa domination, la tranquillite, l’abon-
dance, & les bonnes moeurs dans son sein.
M. l’Abbe Gmtjet a traduit ce morceau
d’Histoire tris. interessant pour le fonds,
mais bien defeöueux pour la forme & le

jstile.
loading ...