Annales typographiques pour l'Allemagne — 2.1761 [VD18 90309960]

Seite: 540
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ata1761a/0544
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
A N N A L E S

540

Loly ont essaye de detruire le prejuge, ]es
armes a la main, & d’un senl coup; moyen
peu sür: & que les Lettres ont essayd de le
deer£diter avec art & peu ä peu; moyen
presque infaillible. Que les Loix n’ont pu
artnquer la Pailion que dans ses effets;
moyen borne: & que les Lettres l’ont atta-
quee dans la source; moyen plus etendu.
Que les Loiv ont pouriuivi la Coutume,
vivement dans un tems, foiblement dans un
autre; moyen qui le detruit lui-meme: &
que les Lettres sont poursuivie en tout
tems & chaque jour avec de nouvelles for-
ces; moyen qui alsure tous les autres mo-
yens, lbid. p. 494. & luiv.

N° MCCXC1II. Traclatus de Scorbuto Joan-
nis ä Bona, Veronenlis,
Trazte du Scorbut, par le DoEleur Bona. A' Ve-
reine , 1761. in jte, pp. 2^9.
Le scorbut n’est pas si commun en Italie
qu’ailleurs ; cependant il commence ä eten-
dre aulsi ses ravages en ce pais-lä; & le
Mcdecin, dont on annoncee l Ouvrage, en
donne des exemples. Ibid. p. 503.

N9. MCCXCIV. Conjettures nouvelles für les
aiufes phyjiqucs des phenomenes ekttriques, pour
J'ervir
loading ...