Annales typographiques pour l'Allemagne — 3.1762 [VD18 90309960]

Seite: 341
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ata1761b/0345
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Ac'Coiicheur de fa Cour, Pröfeßeur en
& Detnonflrateur d’ Anatomie. A'

Jpmbert, 1761. in 12. pp, sso.

LesMaitres del’Arr fort beaucoup de
de cet Ouvrage. Ibid. p. 475.

N°. MDLXXXVII. Tratte de M. A.
Conseiller Aulique cf Medecin de LL. MM.

& RR. oü il ess demontre qiion peut non siuie-
ment dontier la Cigne interieurement fans le
tnoindre danger; mais que c efl un remede tres
utile pour guerir beaucoup de maladies, qui jus-
quid etoient regardies comme incurables. Tra-
duit du Latin de l’Auteur, par M. Henri Jo-
seph Collin, Medecin ordimire de l’Hopital de
Saiute Rusalie. A' Vienne, chez Trattner,
1761. gr. in $vo. pp. 73.

Gerte Traduslion est fort preferable ä
teile qu’on a faire ä Paris, & que nous
avons indiqu^e N. CXL1. Le nouveau Tra-
dufteur a travaille sous les yeux du celebre
Auteur, & efl: lui-meme un tr£s habile M£-
decin. Dans une courte Preface que M.
Collin a mise a la t£te de sa Traduftion, il
parle d un Exrrait peu avantageux que M.
Ft ■eron a fait de sOuvrage de M. Storck, &
ä son tour il n’epargne pas le Journalifle
Frangois. “Il ieroit inutile, dit-il, de vou-
„ loir saire entendre raison ä un homme
Y 3 ..tax«
loading ...