Royal Society <London> [Hrsg.]
Abrégé des transactions philosophiques de la Société Royale de Londres — 11/​12, Tome second.1790 [Cicognara Nr. 2475B]

Seite: 60
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/atpsrl11_12/0080
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
6o ÀBRÉGÉ DÈS TrANSACT. PHILÔS.

Ann. i6So.

N°. 4.

Monumens
remains
trouvés à
York.

déterrées , de leur composition 3c cie ieur travail.
On trouve ici 5 à York 5 des urnes de trois dif-
férentes espèces.

1. D’une couieur gris-bleu, composées d’argile
mêiée avec du gros sable. 2. D’autres de la même
couleur , faites d’argüe mêlée avec le mica, ou
avec de' i’argiie nature.liement sablonneuse. 3. D’au-
tres d’une argiie très-fine 5 ians sable, & d’une cou-
leur rouge transparente comme la porcelaine. Piu-
sieurs de ceües-ci sont ornées de bas-reliefs avec
ie nom de l’ouvrier , que quelques personnes ont
pris pour le nom de îa personne quj avoit été en-
terrée ; mais j’ai trouvé ce même nom sur plusieurs
urnes semblables, &c qui sont toutes enduites ,
en-dedans 3c en-dehors, d’un vernis couleur da
coraii.

Le grand nombre de ces urnes prouve qu’elles
sont de manufadture angloise, mais en quel en-
droit , je n’en sais rien, à moins que ce ne soit
en Cleveland, ou l’on trouve l’argile propre à
ceia.

Piusieurs anneaux de jayet, ausii de trois pouces
de diamètre , quoique le trou n’ait pas plus d un
pouce 3c demi, ce qui les rend trop petits poux
îe poignet,& trop grands pour les doigts.

Une inscription sur une très-grosie piene.

AUT. VIX.
loading ...