Royal Society <London>   [Hrsg.]
Abrégé des transactions philosophiques de la Société Royale de Londres — 11/​12, Tome second.1790 [Cicognara Nr. 2475B]

Seite: 105
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/atpsrl11_12/0125
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
'ÀNT. M®üks, Côût. ét Usages. 105
^ence entte leurs mesures du bracdo de Sienne^
snais nous ne pouvons tirer aucune conséquence
certaine de cette çomparaison, jusçju’à ce que nous
sachions quelle diminution ou augmentation on
doit faire aans les mesures, entre celles prises par
Greaves, & celies prises par Auzout.

Je vais comparer ies mesures d’Auzout & ceües
prises par Reviiiass avec un pied corred de Lon-
d.res, environ çinquante ou soixante ans après. II
!es a converties en pieds de Paris, d’après ia pro-
portion de 8 64 à 8 11 , & ies a réduites en piçds
angiois d'après la même proportion,


Auzout.

Revillas.

differ.

différ. par pied.

Le pied statilien ,

ÿ6ÿ.ÿ6 • •

..363,73.••

.0,i7.<

. «o, 18 •

Le pied Ebutien ,

97

..372,11..

•0,63.

* -0,71 •

La palme de Pcrtus ,

75 j3 5•

..752,65...

■i, 5..

• 1,78»

Le pied de Pœtus ,

365,15»

..368,74...

.1,48 • ■

.2,57.

ou

367

pu

i,75 - •

..1,81.

D’ou il paroît que ia scuipture a souifert peu
d’altération dans cet intervaiie j mais les nresures
en gravure de Lcetus,qui servent communément
d étaions, se sont fort aiiongées. C’ef; pourquoi,
sn ayant égard à toutes ces circonstances, on peut
conclure qu’ri s’en iaut de deux parties sur miiie,
que le pied angiois de Greaves soit au pied fran-
cois d’Auzout dans la proportion de 1000 à

ïo(?5,4„

La mesurc de Greaves, de ia potte du Pan-
theoti qui est de nçus pouces entre chaque jam-

Ann. 1760.
Tome 51.

Mesure du
pied romain.
loading ...