Royal Society <London>   [Hrsg.]
Abrégé des transactions philosophiques de la Société Royale de Londres — 11/​12, Tome second.1790 [Cicognara Nr. 2475B]

Seite: 193
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/atpsrl11_12/0213
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
LITTÉ P, A T UR E.

SECTION 11 L
HISTOIRE LITTÉRAIRE.

AüTICLE P R E M I E R.

Awr Uancienneté de Vimprïmerie , L fu>r Jes in-
venteurs ; par M. J. Bagford.

Comme certe matière a déjà été discutee par n*. 3ic.

pluiienrs auteurs, je me contenterai de faire quel- P' 2557"

i r • r i .. . Origine de

ques ODlervations iur ies anciens iivres que j ai vus. pi

mpriine-

On pense généralement que les Chinois sont les ne“
premiers qui nous ont donné l’idée de simprimerie,
mais cette opinion me paroît d’autant plus mai
fondée, que nous n’avions , iors de son invention ,
aucune connoiisance de cette nation, & je crois
qu’au iieu d’aller chercher cet art-ià iî loin, nous
en avons conçu sidée d’après ies médailies , les
cachets & les vases des anciens Romains , que nous
Tome IL N
loading ...