Royal Society <London> [Hrsg.]
Abrégé des transactions philosophiques de la Société Royale de Londres — 11/​12, Tome second.1790 [Cicognara Nr. 2475B]

Seite: 327
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/atpsrl11_12/0351
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Inventions et Machines, 327

bord de rempreinte. Je me flatte qu’on ne mé- -—»

prisera pas cetre découve'rte, parce qu’elle est si Ann. 1744.
commode & si aisée, qu’il n’est' personne qui ne N“' ^ 71*
soit iurpris de ne i’avoir pas saite, &c qui ne piiisïe de prendre
la mettse en usage. Quelque lîmpie &c facile deTmédaii!
queile soit, elle n’en est pas moins estimable : ks*
l’art de l’imprimerie , dont ceci est emprunté ,
découverte ia plus heureuse qu’on ait fait jusqu’à
présent, en est une preuve. Cette décoüverte est
cependant si aisée en apparence, & les anciens en
ont sl fort appïoché dans leurs fceaux, q.u’ii est
étonnant qu’eile n’ait pas été trouvée long-tems
auparavant.

II y a vingf-cinq ans & pius que j’imaginai &c
pratiquai pour la première fois ie méthode que je
viens de décrire -, & quoique depuis ce tëms-là
j’aie tiré plusteurs centaines de medajllès ou de
coins pour moi ou pour mes amis, j’ai été si éloi-
gné de ia décoûvrir à qiti que ce soit, qu’au con-
traire , j ai sait tout ce que j’ai pü pour' la cacher ,
en appiatiisant ies ernpreintes, crainte que i'éié-
vatîon de ieurs parties ne sît imamner une décou-
verte st aisée. Mais. enfin considérant que ceia peut
augmenter la connoistance des médailies, si utiie
pour constater piusteurs saits historiques, que cha-
que particulier peut s’y occuper avec piaisir , &C
qae ceia seroit agréabie àux curieux , j’ai i’hcnneur
de ia présenter à cette iliustre. compagnie •, &c
loading ...