Royal Society <London>   [Hrsg.]
Abrégé des transactions philosophiques de la Société Royale de Londres — 11/​12, Tome second.1790 [Cicognara Nr. 2475B]

Seite: 328
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/atpsrl11_12/0352
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
3 2.8 Abrégê des Transact. PHîLOS.

---pOU1. [a rendre plus aisée à saisir, jy ai joint une
AjV>' I7, 44’ % ure cre la presTe dont je me sers , de grandeur
Manîcre naturelle 's & pour montrer la manière de s’en ser-
vir 5 jy ai joint tout sappareil, dont la dépense
des niédaîi— p£'jt monter à environ quatre sheüings -, & je serai
toujours disposé d’instruire plus amplement, &c
1 même d’aider tous ceux de cette sociéré qui pour*
roient en avoir besoîn.

J’ai joint aussi à ce détaii une épreuve de l’em-
preinte &£ du relief de la médaiile d’or que votre
compagnie donne tous les ans en coîiséouence dn

iiO l

legs de M. Goaefroj Copley , pour prix de nou-
velies experiences ou observations utiies faites en
votrë présence. J’y ai aufli joint ie revers d’un
demi'écu, & d’une médaille d’argent qui m’ess
tombée entre ies mains, & que j’ai tirée sur du
cuir, &C je puis en produire un très-grand nom*
bre d’autres.

Ensin, Messieurs, pour conciure, ss j’ai trop
pris sur votre tems, ou si j’aî trop parlé en faveur
d’une cbose qui m’a donné beaucoup de plaisir,
6c qui, à ce que je pense , peut en donuer à d’au-
tres, j’espère que vous voudrez bien me ie par-
donner, étant, Votre très-humbie, &c.

H. Baker.

N. B. Je me suis servi en dernier ÜeU, &c avec
beaucoup de succès, d’un mêiange de rouge & de
loading ...