Royal Society <London> [Hrsg.]
Abrégé des transactions philosophiques de la Société Royale de Londres — 11/​12, Tome second.1790 [Cicognara Nr. 2475B]

Seite: 365
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/atpsrl11_12/0389
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Inventions et Màghines.

pour 6 julio , 6petices flirling, d’argent pur deux
drachmes. Lorsque je me suis procuré ces choses,
je mets l’argent aans une siole, après l’avoir faic
calciner ; je verse dessus les deux drachmes d’eau
forte, que je laisse s’évaporer-, j’ai d’abord une
eau d’une couleur bleuâtre , qui devient ensuite
noire, Je mets, d’un autr-e côté , l’or dans une
phiole , après i’avoir sait. aussi calciner , & après
avoir auisi versé dessiis l’eau régale , je la laisse
évaporer j je mets ensuite sesprit-de-vin sur le sel
ammoniac, que je fais égaiement évaporer > ceia
me donne une couleur dorée qui sert à nuancer
mes autres couieurs.

Àvec cette méthode on peut se procurer des
autres métaux, plusieurs teintures, ces deux eaux
peuvent servir à peindre toutes sortes de sujets sur
un marbre bianc, de i’espèce la plus tendre-, il
faut avoir soin de repasser plusieurs jours de suite
sur ies traits, avec une eau nouveüe, 6c l’on verra
que, dans la suite, ia couleur aura pénétré toute
la solidité de ia pierre , de sorte qu’en la coa-
pant horisontalement en autant de parties que i’on
voudra, chaque partie représentera des deux côtés
le même dessin,

Voilà le secret de l’auteur, c’est aux artistes &
aux curieux à juger, en i’essayant, de l’esficacité
de sa méchode. Des personnes qui prétendent avoir
beaucoup d’expérience sur ces matières, doutent

Ann. 1065.

N°. 7.

Manière de
colorer 1s
marbre.
loading ...