Atti della Società di Archeologia e Belle Arti per la Provincia di Torino — 3.1880

Seite: 169
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/attisoctorino1880/0173
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
aosta — antichità romane l6o,

cour d'armes existe encore. Elle est revêtue de parallélipi-
pèdes en tuf qui ont été masqués, il y a quelques années, par
une couche de mortier, dont une main peu intelligente les a
recouverts.

Enceinte Romaine. — La cité d'A.oste fut construite sous
le règne d'Auguste pendant les sept lustres qui s'écoulèrent
de Fan 729 de Rome à la 14e année de l'ère chrétienne. Son
périmètre fut tracé dans un rectangle dont l'aire est de
m. 724X572, c'est-à-dire de 414,128 mètres carrés. Les
murs soit les remparts qui défendaient son enceinte existent
encore, en partie du moins. Ils sont en emplecton. De gros
prismes rectangulaires d'un très-beau tuf calcaire des Alpes,
en recouvraient l'extérieur. Malheureusement, ils ont été, en
majeure partie, arrachés pour servir à la construction des
donjons du moyen-âge. Au midi, il reste encore quelques
portions de mur intactes, mais il est bien à craindre qu'elles
n'éprouvent le même sort que les autres parties des rem-
parts, si l'on ne trouve un moyen efficace pour réprimer
les vandales modernes qui, toutes les années, vont arrachant
de nouvelles pierres. Ces remparts étaient fortifiés par dix-
huit tours carrées, ainsi distribuées: une à chaque angle de
l'enceinte, trois sur chacun des plus grands côtés, deux sur
chacun des petits côtés, deux qui flanquaient chaque porte.
Les tours des plus grands côtés étaient espacées à 169 m.
les unes des autres. La plupart de ces tours soit bastions ne
présentent plus que des ruines. Quelques-uns ont été trans-
formés, au moyen-âge, en tours rondes et maisons fortes.
Ils ont, en moyenne, quatre mètres et demi en saillie. Les
fronts ont un développement de neuf mètres. Le mieux con-
servé est celui dit du Pailleron, dont je parlerai plus loin.
Les courtines joignant les flancs des bastions sont subdi-
visées en espace de 13 mètres en moyenne, par des murs
loading ...