Atti della Società di Archeologia e Belle Arti per la Provincia di Torino — 3.1880

Seite: 177
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/attisoctorino1880/0181
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
aosta — antichità romane

177

Parmi les nobles de ce mandement qui surent conser-
ver leur juridiction seigneuriale, ou, au moins, leurs do-
maines, on signale les suivants: à Aimaville, les seigneurs
de ce nom; ils existaient encore en 1368 — les seigneurs de
Courmayeur qui vendirent leur propriété au comte Vert
— les seigneurs de Monthel; ils disparurent au XVe siècle —
les seigneurs de Casaleto soit de Sylvenoire qui vendirent
leurs fiefs à l'évêque Nicolas en 1291— a Jovençan, village
situé à deux kilom. de Gressan, les seigneurs de Piantata. Ils
furent privés de leur juridiction, mais ils conservèrent leurs
biens et le droit de siéger, parmi les pairs du Duché.

Au lieu dit la Planta de Jovençan, existent quelques
ruines d'un château que le peuple appelle aujourd'hui en-
core, la maison des tyrans, mais elle n'appartenait pas aux
nobles de Piantata, mais à ceux de Jovençan dont le châ-
teau fut démoli, en 1354, par le comte Vert. — A Gressan:
les seigneurs de la Tour longtemps en lutte contre les Comtes
de Savoie et la maison de Challand dont ils jalousaient l'a-
grandissement. Ils perdirent leurs droits de juridiction. On
retrouve des descendants de cette famille jusques en 1600
environ.

Tour de la Tour. — Les nobles de la Tour avaient con-
struit leur maison forte, au sud-ouest de Gressan, au pied
de la montagne. On y voit encore une vieille tour flanquée
de masures dont l'aspect est très pittoresque. On l'appelle
la Tour des Pauvres, parceque les propriétés qui l'entou-
rent ont longtemps appartenu à la caisse des pauvres. M. Au-
bert {la Vallée d'Aoste, page 232) dit que S. Anselme, docteur
de l'Ëglise, était issu de cette noble et puissante famille.

Tour de la Cour — Les seigneurs de La Cour ont disparu
dans le XVe siècle. De leur maison forte, il ne reste qu'une
tour ruinée ne présentant aucun intérût.

13 - III.
loading ...