Atti della Società di Archeologia e Belle Arti per la Provincia di Torino — 3.1880

Seite: 184
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/attisoctorino1880/0188
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
i84

ARCHEOLOGIA E BELLE ARTI

refusa de reconnaître le comte Amé pour son seigneur
légitime. De plus, il se brouilla avec les vicomtes d'Aoste,
plus tard comtes de Challand, dont il jalousait l'autorité et
l'influence toujours croissante. Il rançonne sans mesure les
voyageurs par le péage qu'il établit à Bard. Le comte Amé
de Savoie, déjà maître de la haute vallée, voulant dompter
ce fier et terrible seigneur, lui enlève une portion de la
Seigneurie qu'il avait héritée de son père à Châtel-Argent
et à Sarre. Ce châtiment ne produisant aucun effet, le comte
de Savoie fait avec les vicomtes d'Aoste Godefroi, Aimon,
et Boson, un traité dont la condition principale était de
réunir des forces suffisantes pour assiéger Hugues dans son
château et le forcer à résipiscence. Il leur promit pour cela
quingentas marchas argenti etc.

Désespérant de pouvoir résister aux forces réunies du
Comte de Savoie et des vicomtes d'Aoste, Hugues le re-
belle parlemente et cède au comte Amé, pour une forte
somme d'argent, tous les fiefs qu'il avait dans la haute et
la basse vallée, et quitte le pays avec son frère AnseUme.
Il laissait quatre victimes innocentes de ses méfaits, ses en-
fants Marc, Aimon, Reinier et Rosset. Le comte Amé IV,
à la prière des vicomtes d'Aoste, leur laissa, par un traité
portant la date de 1242, la seigneurie de Sarre, et la por-
tion de seigneurie que Marc possédait déjà, du vivant de
son père, à Introd et à Sarriod, à la condition toutefois,
de n'y bâtir aucun forteresse, sans le consentement de Go-
defroi et de ses frères vicomtes d'Aoste. Marc changea ses
armoiries et prit le surnom de Sarriod, nom d'une pro-
priété située, comme je l'ai dit plus haut, à S. Pierre, et y
fixa sa résidence. Sa juridiction s'étendait sur les six paroisses
du mandement de Châtel-Argent. Il devint le chef des fa-
milles Sarriod d'Introd et Sarriod de la Tour dont nous
loading ...