Atti della Società di Archeologia e Belle Arti per la Provincia di Torino — 3.1880

Seite: 192
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/attisoctorino1880/0196
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
192

ARCHEOLOGIA E BELLE ARTI

Dans la même salle, on voit une autre pierre portant
une inscription fort intéressante et qui a été publiée, pour
la première fois, dans le bulletin de la Société Archéolo-
gique et des beaux-arts de Turin, vol. Ier pag. 196.

D • M
L . VI W///À I AVGVS

A XXV D VI

TANI W///Â VIN ES • Q
VARTIO P^ER . ET
ARVNM^MGVS
TANA i\W// âÊÊ&

La pierre est en marbre gris d'Aimaville. Elle a m. 0,36
de largeur sur m. 0,56 de hauteur y compris le fronton.
Le rectangle portant l'inscription a m. 0,31 de largeur
et m. o, 34 de hauteur. Il contient sept lignes entières ,
plus un quart de ligne interposé. La première n'a que
deux lettres, D-M, hautes de m. 0,038; les lettres des
six autres lignes ont m. 0,030 de hauteur. Leur forme
indique que l'inscription a été gravée dans les dernières
années des Antonins. Cette pierre a longtemps servi de
seuil à une porte d'une maison de Villeneuve. La porte
tournait sur la pierre, non par le moyen d'un gond, mais
par un pivot vertical en fer ou en bois très dur. C'est
ce qui explique le creux existant à droite et au bas de
l'inscription, ainsi que la disparition d'un grand nombre
de lettres des trois dernières lignes usées par un long
frottement. Il me semble cependant qu'il est facile de les
reproduire à l'exception de quelques lettres de la dernière
ligne. Je lis ainsi:
loading ...