Hinweis: Ihre bisherige Sitzung ist abgelaufen. Sie arbeiten in einer neuen Sitzung weiter.

Institut Egyptien <al-Qāhira> [Hrsg.]
Bulletin de l'Institut Egyptien — 3.Ser. 2.1891(1892)

Seite: 122
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bie1891a/0128
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Annexe N° l à la séance du 6 mars,

NOTICE SUR VIDAL PACHA

PAR

M. A. Gavillot

Messieurs,

Il y a plus de deux ans que .Vidal pacha, notre éminent et zélé
confrère, mon prédécesseur à la place que j'occupe au bureau de
l'Institut, décédait prématurément ; ce fut une grande perte pour
notre Compagnie, dont il était l'àme et l'ornement, pour l'Egypte,
à laquelle il avait consacré sa vie, pour la France qu'il honorait
par sa science, et dont il faisait respecter le nom, autant par son
ardent patriotisme que par sa mansuétude personnelle et la dignité
de son caractère.

Et cependant, en dehors des justes et éloquents hommages qui
se sont élevés sur son cercueil, en dehors des regrets émus qui se
sont manifestés dans cette enceinte à l'annonce de sa mort, aucune
voix n'a retracé, pour l'enregistrer dans nos annales, cette vie
toute de labeur, d'abnégation et de dévouement.

Nouveau venu parmi vous, et avec la crainte de mon insuffi-
sance pour pouvoir redire ce que fut Vidal pacha, pour faire
apprécier son œuvre, pour raconter les manifestations de son dé-
vouement, j'avais toujours espéré qu'un de nos savants et éloquents
confrères assumerait la tâche de faire revivre, devant nous, cette
grande figure, afin d'en conserver les principaux traits dans nos
mémoires et pour la postérité.

Nul n'a pris cette tâche, et je n'oserais pas l'aborder moi-même,
si le respect que je conserve à la mémoire du maître indulgent et
bienveillant et l'amitié qu'il avait bien voulu me témoigner, ne se
loading ...